Tour de France

Tour de France : Pogacar irrésistible et intouchable !

ATS

15.7.2021

ATS

15.7.2021

Tadej Pogacar (UAE) s'est imposé à Luz-Ardiden au terme de la 18e étape du Tour de France, la dernière en montagne. Le Slovène, déjà vainqueur la veille, a encore renforcé son maillot jaune. Il ne laisse vraiment rien à ses rivaux.

Sous les yeux du président français Emmanuel Macron, cette étape a été la copie conforme de la précédente au niveau de son résultat. Pogacar a une fois encore précédé le Danois Jonas Vingegaard et l'Equatorien Richard Carapaz, tous deux à 2 secondes.

Insatiable à l'image d'Eddy Merckx lors de ses plus belles années, le maillot jaune s'est emparé du maillot de meilleur grimpeur, en plus aussi de celui de meilleur jeune. Il ne lui manque que le maillot vert du classement par points, qui est sur les épaules de Mark Cavendish. Le Britannique, dernier de l'étape, a sauvé l'essentiel en arrivant dans les délais.

Le podium se dessine

Au général, le phénomène slovène compte 5'45 d'avance sur Vingegaard et 5'51 sur Carapaz. Ces trois hommes monteront sauf accident sur le podium final dimanche à Paris. Pogacar refuse cependant de crier victoire. «On peut avoir une mauvaise journée, et perdre six minutes», a-t-il déclaré, sans que personne ne soit dupe.

Cette étape pyrénéenne de 130 km, partie de Pau, n'a pas donné lieu à la grande bagarre attendue. Les favoris sont restés groupés dans l'ascension du mythique col du Tourmalet. Dernier rescapé de l'échappée, le Français David Gaudu a été repris dans la montée finale vers Luz-Ardiden, à 9,5 km du but.

Pogacar a lancé une première accélération à un peu plus de 3 km de la ligne. A la flamme rouge, l'Espagnol Enric Mas a tenté sa chance, mais le Slovène a mis son veto. Il tenait à gagner une nouvelle fois avec le maillot jaune sur les épaules. Le vainqueur 2020 domine vraiment son sujet de la tête et des épaules.

Défaillance d'Uran

Grand perdant du jour, le Colombien Rigoberto Uran a lâché prise dès le col du Tourmalet, la première des deux grosses ascensions du jour. Quatrième au départ de Pau, il a terminé attardé et a dégringolé au classement général, où il est désormais 10e.

Vendredi, la 19e étape semble promise aux sprinters. Cavendish aura une occasion de devenir le recordman des victoires d'étape. Le profil sera plat entre Mourenx et Libourne (207 km), à la veille du contre-la-montre dans les vignobles bordelais.