Tour de France

 Le «chrono» pour van Aert, déception pour Küng

ats

17.7.2021 - 18:00

ats

17.7.2021 - 18:00

Le Belge Wout van Aert (Jumbo) a remporté la 20e étape du Tour de France, un contre-la-montre de 30,8 kilomètres entre Libourne et Saint-Emilion. Déception pour Stefan Küng, seulement quatrième.

epa09350347 Swiss rider Stefan Kung of the Groupama-FDJ team reacts during the 20th stage of the Tour de France 2021, a time trial over 30.8 km from Libourne to Saint Emilion, France, 17 July 2021. EPA/Tim van Wichelen / POOL no
Stefan Kung, déçu après le chrono
KEYSTONE

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE), huitième de l'étape, a conservé son maillot jaune avant la dernière étape, en principe une simple formalité jusqu'à l'arrivée sur les Champs-Elysées.

Stefan Küng avait beaucoup misé sur ce deuxième «chrono» après sa «défaite» contre Tadej Pogacar lors du premier contre-la-montre à Laval. Mais la victoire semble le fuir sur les routes de la Grande Boucle.

Au micro de France Television, Stefan Küng ne cachait pas sa déception. «Je suis déçu. Je voulais absolument gagner. J'étais archi-motivé, peut-être un peu trop. Je suis parti trop fort.» Le rouleur de l'équipe Groupama-FDJ battait sa coulpe: "Je suis un spécialiste mais j'étais trop motivé. Je me suis mis dans le rouge au cours de la première partie de la course. Après le premier temps intermédiaire, ce fut une souffrance. J'ai souffert deux fois plus qu'à Laval (réd: terme du premier contre-la-montre).

Küng doit déjà se tourner vers d'autres objectifs dont le «chrono» des Jeux olympiques. «C'est la vie. La prochaine sera la bonne. En tout cas, la condition est là. Les jambes ont été bonnes.»

Malchanceux lors du premier exercice chronométré, Stefan Bissegger a, cette fois-ci, pu se battre avec les mêmes conditions que ses adversaires. L'autre rouleur thurgovien a finalement terminé à la 5e place à 6'' de Küng. Le coureur de l'équipe EF prouve qu'il a bien passé les trois semaines du Tour et qu'il sera prêt pour jouer le rôle de locomotive avec le «quatre» dans la poursuite par équipes à Tokyo.

Wout van Aert tout terrain

Le contre-la-montre, sous un soleil estival dans les vignobles réputés du Libournais et de Saint-Emilion, a laissé inchangé l'ordre des dix premiers du classement général.

Pogacar a fait moins bien dans le second contre-la-montre que son dauphin, le Danois Jonas Vingegaard, qui s'est classé troisième de l'étape, à 32'' de van Aert. L'Equatorien Richard Carapaz a assuré sa troisième place sur le podium final.

Pogacar compte 5'20'' d'avance sur Vingegaard et 7'03'' sur Carapaz, avant la dernière étape.

Wout van Aert, déjà vainqueur de l'étape du Ventoux durant la deuxième semaine de course, le 7 juillet, s'est imposé pour la cinquième fois dans le Tour, mais pour la première fois dans un contre-la-montre. A Laval, le 30 juin, le Belge avait pris la 4e place du premier chrono du Tour, à 30 secondes de Pogacar.

Agé de 26 ans, van Aert sera en lice pour l'or olympique dans les prochains JO à Tokyo, tant dans la course en ligne que dans le contre-la-montre.

Pour boucler la distance des 30,8 kilomètres, il a roulé à la moyenne de 51,5 km/h. Il a repoussé le deuxième, le Danois Kasper Asgreen, à 21'' et Vingegaard à 32''.

ats