Hormones de croissance Un cycliste italien dans la tourmente

ATS

22.6.2024 - 14:22

L'Italien Andrea Piccolo, arrêté en Italie et suspecté d'avoir transporté des hormones de croissance, a été licencié par son équipe Education-First, a-t-elle informé vendredi.

Andrea Piccolo a été licencié par son équipe Education-First.
Andrea Piccolo a été licencié par son équipe Education-First.
IMAGO/Sirotti

22.6.2024 - 14:22

«Le 21 juin, Piccolo a été arrêté par les autorités italiennes à son entrée dans le pays, suspecté de transporter des hormones de croissance humaines», a écrit l'équipe américaine dans un communiqué qui annonce la fin du contrat du coureur avec «effet immédiat».

L'équipe EF a expliqué que Piccolo avait été suspendu en interne une première fois et non payé en mars pour avoir pris «un somnifère non approuvé par l'équipe, bien que légal». La formation, qui dit avoir informé l'UCI du comportement de son coureur, avait déjà voulu mettre un terme au contrat de l'Italien de 23 ans mais n'avait pas été en mesure de le faire «pour des raisons juridiques».

Au départ de son premier Giro cette année, Piccolo n'a pas fini l'épreuve. L'an passé, il avait porté le maillot rouge de leader du Tour d'Espagne.

ATS