Athlétisme

Un ticket pour Tokyo pour les filles du 4x400 m ?

ats

30.4.2021 - 09:49

ats

30.4.2021 - 09:49

Privés de leaders, les relais féminins suisses du 4x100 et du 4x400 m n'abordent pas dans les meilleures dispositions les Mondiaux de Chorzow, prévus samedi (séries) et dimanche (finales). Mais le 4x400 m helvétique a tout de même les moyens d'aller chercher sa qualification olympique.

Rachel Pellaud et ses coéquipières sont capables d'obtenir un ticket pour Tokyo.
Keystone

Les forfaits de dernière minute de Lea Sprunger, touchée à un mollet, et de Yasmin Giger, insuffisamment remise d'une blessure musculaire, affaiblissent forcément le potentiel sur 4x400 m. Mais Veronica Vancardo, Rachel Pellaud et leurs coéquipières sont capables d'obtenir leur ticket pour Tokyo.

Huit des seize places pour les Jeux ont été attribuées lors des Mondiaux 2019 à Doha, une neuvième étant réservée au Japon. Pour décrocher l'un des sept derniers tickets, il faudra absolument se qualifier pour la finale à Chorzow et y figurer parmi les sept meilleures nations non qualifiées depuis Doha.

Une tâche pas insurmontable pour les Suissesses, sachant que les Etats-Unis et la Jamaïque ont notamment renoncé. Et si les sept derniers tickets ne sont pas attribués ce week-end, la liste des meilleurs chronos de l'année à la fin juin sera déterminante pour désigner les dernières élues.

Le forfait des deux nations phares du sprint aurait pu profiter à la Suisse sur 4x100 m, discipline dans laquelle la Grande-Bretagne n'aligne qui plus est aucune équipe. Mais le coach national Raphaël Monachon ne peut finalement compter que sur une seule membre du quatuor qui avait terminé 4e des Mondiaux de Doha - et assuré par là même une qualification olympique -, Salomé Kora.

Mujinga Kambundji est en pleine reconstruction après sa fracture à un pied subie fin 2020, alors qu'Ajla Del Ponte (test positif au Covid-19 avant le voyage) et Sarah Atcho (légère blessure musculaire) ont été contraintes de renoncer. Dans ce contexte, l'objectif sera de terminer dans le top 10, ce qui permettra d'assurer sa place pour les Mondiaux de Eugene en 2022.

ats