Pékin Express

Pékin Express : surmenage, feeling, amour et clé du succès 

ATS

14.2.2022 - 15:47

Retrouvez tous les faits insolites des JO de Pékin dans la gazette olympique «Pékin Express».

Avec déjà quatre médaille à Pékin, Quentin Fillon Maillet brille aux JO.
Keystone

ATS

14.2.2022 - 15:47

Super Bowl

Vendredi à Pékin, dimanche à Los Angeles. L'Américain Shaun White a très vite trouvé de quoi occuper sa nouvelle vie de retraité. Deux jours après avoir rangé son snowboard avec une quatrième place olympique en half-pipe à Zhangjiakou, il s'est pris en photo sur le bord du terrain qui accueillait les Rams et les Bengals pour le Superbowl. Sur l'image postée par la Fédération américaine de ski, la légende du snowboard porte encore sa tenue aux couleurs olympiques américaine.

Surmenage

Zhang Yimou, le cinéaste chinois qui s'est chargé de la mise en scène de la cérémonie d'ouverture, se ruine la santé avec les JO, selon son épouse. «Ces derniers mois, il avait besoin de médicaments pour pouvoir s'exprimer et a eu une forte fièvre pendant plusieurs jours (...) mais sa charge de travail n'a jamais diminué», a témoigné Chen Ting sur le réseau social Weibo. L'auteur de «Epouses et Concubines», âgé de 71 ans, avait déjà mis en scène la spectaculaire cérémonie d'ouverture des Jeux d'été à Pékin en 2008. A l'époque, il avait averti en plaisantant que «s'il ratait son coup, toute la famille devrait prendre la fuite», selon sa femme. Alors que Zhang Yimou doit encore signer dimanche la cérémonie de clôture, Chen Ting espère qu'il «restera avec nous encore longtemps en bonne santé».

Elastique

La skieuse acrobatique néo-zélandaise Margaux Hackett est en terrain connu lorsqu'elle dévale les pistes aux JO de Pékin dans les airs: son père, AJ Hackett, est le pionnier du saut à l'élastique. Il a contribué à populariser ce sport extrême dans les années 1980 et a défrayé la chronique quand il a sauté depuis la Tour Eiffel en 1987. Sa fille a suivi les traces de son père, concourant au ski acrobatique aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin. «J'ai fait mon premier saut en élastique quand j'avais quatre ans», a déclaré la skieuse de 22 ans. «Je pense que tout cela est lié. J'ai pu vivre des sensations assez folles et extrêmes depuis mon plus jeune âge et je pense que cela m'a aidé à gérer les disciplines du slopestyle et du big air.»

Saint-Valentin

«Oui c'est la Saint Valentin, je n'ai jamais trop prêté attention à cette fête, et je ne pense pas que lui non plus», a indiqué l'Américaine Mikaela Shiffrin à propos de son petit ami norvégien Aleksander Aamodt Kilde, double médaillé olympique à Pékin (bronze en super-G, argent en combiné). «Mais il est toujours là et peut-être qu'on pourra partager le dîner avec ces belles barrières en plexiglas.»



Feeling

«Je n'ai pas de feeling sur cette piste, je n'arrive pas à attaquer, à faire de bonnes choses», a déploré l'Italienne Federica Brignone après le dernier entraînement de descente. «Je pense que je ne serai pas en course demain, je n'ai pas mérité ma place», a expliqué la no1 mondiale de 2020, vice-championne olympique de géant la semaine dernière. Quatre autres skieuses (dont Sofia Goggia) défendront donc les chances de l'Italie mardi sur la descente. Brignone devrait participer au combiné jeudi. «Mais si je skie comme ça je n'ai aucune chance...»



Barque

Le secret de Quentin Fillon Maillet pour enchaîner les performances de premier ordre jour après jour? Un «sommeil plutôt bon et réparateur», a confié le biathlète français, déjà quadruple médaillé en Chine (deux en or et deux en argent) avant le relais masculin de mardi et la mass-start de vendredi. Peu importe la pression et le poids de l'histoire qu'il est en train d'écrire: le Jurassien de 29 ans dispose d'une méthode infaillible. «La technique, c'est de se relâcher vraiment dans son lit», a-t-il expliqué. «Je m'imagine dans une barque, dans un décor paradisiaque en train de me faire bercer. Le fait de ne penser qu'à ça me permet de me faire partir doucement». Et d'oublier enfin sous la couette les températures polaires des montagnes de Zhangjiakou.



ATS