Dominique Gisin : "L'argent ne doit jamais être un problème"

voe, ats

29.10.2021 - 09:45

voe, ats

29.10.2021 - 09:45

La Fondation de l'Aide sportive suisse, qui fête ses 50 ans samedi lors d'un gala à Zurich, a aidé à ce jour quelque 20'000 sportifs pour un total de 150 millions de francs.

Dominique Gisin s'engage dans l'Aide sportive suisse.
KEYSTONE

C'est l'occasion de faire le point avec Dominique Gisin, déléguée du conseil de fondation.

La championne olympique de descente en 2014 assume des fonctions stratégiques et représentatives, parallèlement à la préparation de son master à l'EPFZ. Elle siège aussi au conseil d'administration des Remontées mécaniques du Titlis.

Elle souligne pour Keystone-ATS l'importance du gala de samedi. «Nous attendons plus de 600 invités du monde du sport, d'anciens athlètes mais aussi des champions en activité. De nombreuses personnalités ayant grandement oeuvré en faveur du sport en Suisse ces dernières années, pour l'Aide sportive mais aussi Swiss Olympic et diverses fédérations, seront aussi présentes.»

Pas d'obstacle financier

L'ancienne skieuse aujourd'hui âgée de 36 ans estime que l'Aide sportive est une «institution extrêmement importante en Suisse. Les athlètes ont besoin d'une aide financière directe. Beaucoup dépendent de ce soutien, car l'argent qu'ils gagnent avec leurs résultats ne suffit souvent pas à assurer un salaire. Notre vision est que l'argent ne soit jamais un obstacle financier sur le chemin qui mène à l'éclosion des talents et à l'élite.»

Les piliers sur lesquels repose l'Aide sportive sont solides, relève Dominique Gisin. «Il y a les fonds des loteries, mais aussi le soutien de nos partenaires économiques, celui de la population. Ces apports n'ont pas été affectés par le Covid.»

Le sport s'est massivement développé durant les dernières décennies. Les besoins financiers ont explosé. «Tout est devenu très professionnel. De nombreux Etats apportent une aide financière directe, ce qui n'est pas le cas en Suisse. Nous essayons de compenser avec l'Aide sportive. Beaucoup de nouveaux sports se sont ajoutés. Nous voulons qu'aucun sportif d'élite n'ait de souci à se faire pour payer son loyer.»

voe, ats