Beat Feuz en quête d'un exploit sur le Stelvio

ats

27.12.2020 - 14:13

Beat Feuz visera mardi un premier succès à Bormio, où il s'était classé 2e puis 3e en descente un an plus tôt. Le Bernois n'a comme toujours pas forcé lors des entraînements, se classant 12e samedi et 19e dimanche.

Beat Feuz vise un premier succès à Bormio.
Keystone

Vainqueur à dix reprises en Coupe du monde dans la discipline-reine, Beat Feuz se contentera du rôle d'outsider mardi dès 11h30 sur la difficile piste du Stelvio. L'Emmentalois de 33 ans est certes à l'aise à Bormio, où il a figuré parmi les quatre premiers lors des quatre descentes qu'il a disputées (avec trois podiums).

Mais d'autres y sont bien plus à leur avantage. A commencer par le maître des lieux, Dominik Paris, vainqueur des cinq épreuves de vitesse courues à Bormio depuis 2017 (quatre descentes et un super-G). L'Italien, victime d'une grave blessure au genou droit en janvier, semble monter en puissance.

Seulement 15e à Val Gardena en descente le week-end précédent, Dominik Paris a signé un prometteur 6e temps dimanche à l'entraînement. De quoi décupler sa confiance à l'heure d'aborder une descente que l'Italien de 31 ans avait gagnée une première fois en décembre 2012.

De la confiance, Aleksander Aamodt Kilde et Ryan Cochran-Siegle en ont quant à eux à revendre. Le Norvégien, auteur du doublé descente/super-G à Val Gardena, et l'Américain, 2e en descente à Val Gardena et vainqueur des deux entraînements à Bormio, seront d'ailleurs les favoris logiques mardi.

Suite du duel Caviezel-Kilde

Mauro Caviezel aborde lui aussi les courses de Bormio – dont l'ordre a été inversé en raison de prévisions météorologiques plus pessimistes pour lundi que pour mardi – en pleine possession de ses moyens. Le Grison, 8e puis 7e à l'entraînement, peut viser le podium en descente.

Mais Mauro Caviezel sera surtout à suivre de près en super-G. Vainqueur du dernier Globe de la discipline, il a cueilli à Val d'Isère sa première victoire en Coupe du monde, devant Aleksander Aamodt Kilde, avant de terminer 2e à Val Gardena derrière le Norvégien. Leur duel, qui pourrait être arbitré par Marco Odermatt, vaudra le détour lundi dès 11h30.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

ats