Feuz sur la boîte, Kilde roi de la Saslong !

ATS

19.12.2020

Aleksander Aamodt Kilde est chez lui à Val Gardena. Le Norvégien, vainqueur du Super-G vendredi, a également remporté la descente devant Ryan Cochran-Siegle, alors que Beat Feuz a fini 3e.

Feuz kehrt aufs Podium zurück – Kilde gewinnt

Feuz kehrt aufs Podium zurück – Kilde gewinnt

Beat Feuz sichert sich in der zweiten Weltcup-Abfahrt seinen ersten Podestplatz in dieser Saison. Der Emmentaler wird in Val Gardena Dritter. Ganz vorne in der Rangliste liegt erneut Aleksander Kilde.

19.12.2020

Descente en 2018, check. Super-G en 2020, check. Descente en 2020, check. Aleksander Aamodt Kilde est imbattable sur la Saslong depuis deux ans. Sur cette piste qu'affectionnent les Norvégiens, celui qui a décroché le gros globe la saison passée s'est montré irrésistible pour signer la 6e victoire de sa carrière en Coupe du monde.

Celui qui fut le plus proche de contester le succès du skieur de Baerum juste à côté d'Oslo s'appelle Ryan Cochran-Siegle. L'Américain a confirmé sa 8e place en Super-G avec son premier podium en carrière. Les coureurs à la bannière étoilée ont d'ailleurs réussi un superbe résultat d'ensemble avec la 4e place de Bryce Bennett et la 6e de Jared Goldberg. Les trois hommes ont skié dans les traces de Steven Nyman, vainqueur de ses trois seules descentes de Coupe du monde sur la Saslong en 2006, 2012 et 2014.

On savait que Beat Feuz n'était pas un fan de cette piste aux nombreux sauts, mais le Bernois affiche une telle régularité qu'il parvient à se placer aux avant-postes, même lorsqu'il se retrouve sur un terrain moins évident pour lui. Flashé à 0''50 de Kilde après 46 secondes de course et au final 3e à 0''54, "Kugelblitz" n'a donc rien perdu sur les 75 dernières secondes du tracé. Ce podium est le 36e en descente pour celui qui domine la descente depuis trois saisons.



"D'être de retour sur le podium me fait évidemment très plaisir, a lancé le Bernois en conférence de presse. Je sais que les Norvégiens et les Américains aiment bien s'entraîner ensemble et on a vu que c'était payant, alors je vais peut-être m'inviter à certaines de leurs sessions (il rit). Bien sûr que j'ai le globe de la discipline comme objectif, mais cela ne se discute pas après si peu de courses. C'est sur la totalité de la saison et c'est long. Je prends ce qui vient. Je suis content de mon résultat et c'est ce qui compte."

L'Emmentalois essaiera de décrocher sa 11e victoire dans la discipline à Bormio le 28 décembre, mais il devra battre Dominik Paris, terriblement à l'aise sur la Stelvio.

Très bon résultat également pour Carlo Janka avec la 7e place. Celui qui doit ménager son dos a remarquablement négocié la partie finale du parcours en parvenant à reprendre près de 25 centièmes à Kilde. Deuxième du Super-G, Mauro Caviezel a eu un peu plus de soucis lors de la descente mais finit quand même dans le top 15 (12e). Niels Hintermann est dans le top 20 (19e), Ralph Weber 20e, alors qu'Urs Kryenbühl n'a pu faire mieux que 24e avec beaucoup trop de fautes tout au long du parcours.

Retour à la page d'accueilRetour au sport