Adelboden

Adelboden : Odermatt s'impose, Murisier 4e

ats

8.1.2022 - 14:33

Intouchable, Marco Odermatt a remporté le géant d'Adelboden. Le Nidwaldien a devancé Manuel Feller et Alexis Pinturault alors que Justin Murisier a pris le 4e rang.

Marco Odermatt hurle de joie après sa victoire à Adelboden
Marco Odermatt hurle de joie après sa victoire à Adelboden
KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

ats

8.1.2022 - 14:33

Attendu comme le Messie par le public amassé au bas de la piste du Chuenisbärgli, Marco Odermatt n'a pas déçu en enlevant son 6e géant, le 4e cette saison en cinq courses, pour asseoir sa position de leader de la Coupe du monde où il compte désormais près de 400 points d'avance sur Kilde.

Le Mozart d'Hergiswil permet également à la Suisse d'aller chercher un succès en géant dans l'Oberland bernois que le pays attendait depuis 2008 et le doublé de Marc Berthod et Daniel Albrecht. Sans doute que le talent de Swiss-Ski a forgé une partie de son succès dans le mur lors d'une première manche extrêmement tortueuse et éprouvante. Finir un géant au-delà de 2'30 (2'34''45) est très rare. L'an dernier, les deux géants dans la station bernoise s'étaient terminés en 2'18!

Nerveux mais fier d'avoir gagné devant son public, Odermatt a su gérer son avance lors d'une deuxième manche plus compliquée. Mais avec le ski qu'il produit actuellement, le Nidwaldien peut parfois s'autoriser quelques erreurs sans que cela lui porte préjudice.



«C'est incroyable, je ne sais pas quoi dire, a-t-il relevé au micro de la RTS. Tout a fonctionné malgré des erreurs. Gagner ici c'est franchement ce qu'il y a de plus beau. Et j'avais de la pression des deux côtés. Il y avait celle que je me mets à chaque course et celle mise par l'environnement parce que je comptais trois succès et que je porte le dossard rouge de leader.»

Murisier en chocolat

L'autre Suisse heureux s'appelle donc Justin Murisier, chocolat le jour de son 30e anniversaire. Le skieur du Val de Bagnes finit à 1''77, très loin de la 3e place d'Alexis Pinturault. «Je pourrais dire que je suis déçu de finir 4e mais ça serait mentir, a expliqué le Valaisan à la télévision. J'ai perdu du temps en première manche, mais je suis content. Je ne peux pas dire que j'ai eu des bons sentiments mais j'ai lâché les skis. Et il faut aussi souligner que grâce à Marco, on a tous moins de pression. On s'est beaucoup parlé avant cette course. La différence c'est qu'avec sa forme actuelle, lui arrive à exécuter le plan.»



Le bilan suisse est excellent avec la 8e de Loïc Meillard, la 11e de Gino Caviezel, la 22e de Cedric Noger et la 27e de Daniele Sette.


Messieurs : Général (16/35) :

  • 1. Marco Odermatt (SUI) 845.
  • 2. Aleksander Kilde (NOR) 469.
  • 3. Matthias Mayer (AUT) 447.
  • 4. Alexis Pinturault (FRA) 382.
  • 5. Vincent Kriechmayr (AUT) 373.
  • 6. Henrik Kristoffersen (NOR) 327.
  • 7. Beat Feuz (SUI) 300.
  • Puis: 10. Justin Murisier (SUI) 211.
  • 13. Niels Hintermann (SUI) 191.
  • 14. Gino Caviezel (SUI) 189.
  • 15. Loïc Meillard (SUI) 180.
  • 27. Stefan Rogentin (SUI) 133.

Géant (5/8) :

  •  1. Odermatt 480.
  • 2. Manuel Feller (AUT) 261.
  • 3. Kristoffersen 253.
  • 4. Pinturault 214.
  • 5. Luca De Aliprandini (ITA) 207.
  • 6. Murisier 177.
  • Puis: 11. Meillard 113.
  • 13. Gino Caviezel 99.
  • 26. Daniele Sette (SUI) 32.

ats