Cortina d'Ampezzo

Mowinckel crée la surprise, Gut-Behrami à... 0''03 du podium 

ats

22.1.2023 - 12:41

Lara Gut-Behrami quitte Cortina d'Ampezzo sans avoir décroché le moindre podium. Cinquième puis 4e en descente, la Tessinoise a pris dimanche la 4e place d'un super-G de Coupe du monde remporté par Ragnhild Mowinckel.

Mowinckel a laissé exploser sa joie
Mowinckel a laissé exploser sa joie
Keystone

ats

22.1.2023 - 12:41

Privée de la 3e place pour 0''01 par Elena Curtoni samedi, Lara Gut-Behrami a échoué 24 heures plus tard à 0''03 de la troisième marche du podium, à nouveau occupée par une Italienne (Marta Bassino). Elle a signé le meilleur chrono sur le dernier secteur, sans parvenir à battre la spécialiste de géant.

La Tessinoise, qui a pourtant très souvent brillé dans la station des Dolomites (trois médailles mondiales en 2021, trois succès en Coupe du monde), a ainsi manqué l'opportunité de prendre les commandes du classement de super-G. Leader avant cette course, Federica Brignone a en effet manqué le coche dimanche (11e).

Lara Gut-Behrami conserve la 2e place de la Coupe du monde de la discipline, qu'elle a remportée à trois reprises déjà. Elle se retrouve à 30 points de la Norvégienne Ragnhild Mowinckel, qui a cueilli dimanche son troisième succès à ce niveau en devançant de 0''30 l'Autrichienne Cornelia Hütter et de 0''47 Marta Bassino.

Le réveil de Nufer

En l'absence de Corinne Suter, qui ne voulait pas prendre le moindre risque après sa chute de vendredi dans l'optique des Mondiaux, trois autres Suissesses ont pris place dans le top 15 dimanche: Michelle Gisin (10e à 0''83), Joana Hählen (12e à 0''93) et Wendy Holdener (13e à 1''06). A noter aussi la terrible chute de Juliana Suter.

Si l'on excepte Lara Gut-Behrami, le bilan helvétique n'est d'ailleurs guère reluisant après le dernier week-end de vitesse précédant le rendez-vous mondial de Courchevel-Méribel (6-19 février). Et la Tessinoise en voulait sûrement plus, elle qui est toujours en quête d'un premier podium en descente cette saison.

Priska Nufer a toutefois obtenu une probante 6e place samedi dans la deuxième descente, remportée par la «revenante» Ilka Stuhec, manquant le podium pour 0''03. Michelle Gisin a pour sa part bien réagi après sa 20e place obtenue dans la première descente, terminant 10e tant samedi dans la seconde descente que dimanche.

Goggia chute elle aussi

Ce week-end a aussi été marqué par la mésaventure de Sofia Goggia, qui a renoncé au super-G par précaution après avoir chuté samedi. L'Italienne, victorieuse vendredi, reste néanmoins largement en tête de la Coupe du monde de descente avec une marge de 108 points sur sa nouvelle dauphine Ilka Stuhec. Mikaela Shiffrin affiche pour sa part désormais plus de 500 points d'avance sur Petra Vlhova au général.

ats