Wengen

Wengen : après 23 ans d’attente, un Suisse grimpe sur le podium en slalom

ATS

16.1.2022

Daniel Yule a offert au slalom masculin helvétique son premier podium de la saison dimanche à Wengen. Le Valaisan a terminé 2e à 0''22 du Norvégien Lucas Braathen, seulement 29e de la première manche et auteur d'une fabuleuse remontée.

Daniel Yule : «Ce podium signifie beaucoup»

Daniel Yule : «Ce podium signifie beaucoup»

Daniel Yule a offert au slalom masculin helvétique son premier podium de la saison dimanche à Wengen en terminant 2e à 0''22 de Lucas Braathen. Il est par ailleurs le premier Suisse à terminer dans le top 3 en slalom à Wengen depuis... 1999 !

16.01.2022

ATS

16.1.2022

Huitième de la première manche, Daniel Yule a bien tenu le choc sur un deuxième parcours disputé dans des conditions difficiles. Il a même gagné six places pour cueillir son 11e podium en Coupe du monde, le premier depuis janvier 2020 à Schladming (3e). Il pointe en outre au 2e rang du classement de la discipline.

«Enfin»

«Enfin», s'est exclamé au micro de la RTS Daniel Yule, qui a également mis fin à une très longue traversée du désert pour les slalomeurs suisses à Wengen: son podium est le premier depuis... 1999 et la 2e place de Michael von Grünigen. «C'est la récompense de beaucoup de travail», a-t-il souligné.

«Quand je repense à toutes ces journées où rien n'était facile l'été dernier, ce podium va me faire beaucoup, beaucoup de bien», a souligné le Valaisan, qui avait terminé 3e de la Coupe du monde de slalom tant en 2018/19 qu'en 2019/20 mais restait sur un exercice 2020/21 plus compliqué.

Un scénario fou

Ce slalom a épousé un scénario complètement fou. Leader après la première manche, Henrik Kristoffersen est ainsi parti à la faute à trois portes de l'arrivée alors que la victoire lui tendait les bras. Ses malheurs profitent à son compatriote Lucas Braathen, qui s'offre à 21 ans un deuxième succès inattendu en Coupe du monde. Le Norvégien a eu de la peine à cacher ses émotions au moment de monter sur le podium.



Quatrième après le premier parcours, Ramon Zenhäusern a quant à lui reculé au 15e rang final. «J'ai essayé, j'ai attaqué. Mais j'ai commis deux fautes de trop. Ca peut arriver en slalom», a analysé le Haut-Valaisan, qui restait sur un quatrième rang à Adelboden.

Un deuxième Suisse a néanmoins pris place dans le top 10. Seulement 20e sur le premier parcours, Loïc Meillard a signé le 2e chrono sur le second parcours pour grimper au 7e rang. Il termine ainsi pour la troisième fois consécutive parmi les huit premiers d'un slalom. «Mon ski est là», s'est réjoui le skieur d'Hérémence.

Aerni éliminé en 2e manche

Marc Rochat (17e), Reto Schmidiger (23e) et Tanguy Nef (24e) ont également pu inscrire des points. Le Genevois, 10e de la première manche, a manqué son affaire en finale. Il a néanmoins rallié l'arrivée contrairement à Luca Aerni, 13e de la première manche et éliminé sur le second tracé dimanche.