Strasser mate les ténors, les Suisses discrets

ATS

6.1.2021

Ejectés du top 10 à Madonna di Campiglio, les slalomeurs suisses n'ont pas vraiment redressé la tête en Coupe du monde à Zagreb. Meilleur Helvète, Ramon Zenhäusern doit se contenter du 9e rang dans une course gagnée par l'étonnant Allemand Linus Strasser. Daniel Yule s'est quant à lui classé 10e.

Linus Strasser s'est imposé lors du slalom de Zagreb. 
Keystone

Les slalomeurs helvétiques retrouveront avec un plaisir non dissimulé des conditions plus hivernales dimanche prochain à Adelboden. Comme prévu, la neige printanière de Zagreb ne leur a en effet guère convenu. Et le fait que la piste s'est rapidement dégradée au fil des passages n'a pas arrangé leurs affaires.

Respectivement 14e et 12e de la première manche, Ramon Zenhäusern et Daniel Yule ont néanmoins trouvé les ressources pour éviter une déconvenue. Vainqueur à Alta Badia le 21 décembre, le Haut-Valaisan a gagné cinq places en finale. Sans jouer son va-tout, il a signé le 7e temps de la deuxième manche.

Plus agressif que son compatriote, Daniel Yule semblait en mesure de le devancer à l'arrivée. Mais le Valaisan a commis une faute rédhibitoire à l'entame du mur final, échouant à... 0''01 de son compatriote et à 0''70 de Linus Strasser.

Un troisième Suisse a terminé dans le top 30, le Grison Sandro Simonet (21e à 1''51) inscrivant même ses premiers points de l'hiver. Quatrième et dernier Helvète en lice en finale, le Genevois Tanguy Nef (22e de la manche initiale) a quant à lui enfourché sur le haut du second parcours.

Une première pour Strasser

Huitième sur le premier parcours, Linus Strasser a su déjouer tous les pièges du deuxième tracé pour cueillir à 28 ans son deuxième succès en Coupe du monde, près de trois ans après sa victoire dans le City Event de Stockhlom. L'Allemand a devancé trois Autrichiens, Manuel Feller terminant 2e à 0''10 et Marco Schwarz 3e à 0''16.

La 4e place revient à Michael Matt, qui a signé le meilleur temps sur le deuxième parcours pour progresser de 22 positions. A l'inverse, le vainqueur de la première manche Clément Noël a souffert sur une piste dégradée. Le Français termine 7e à 0''54 du vainqueur, qui n'était encore jamais monté sur le podium d'un slalom.


Retour à la page d'accueilRetour au sport