Gut-Behrami : "Pas exceptionnel de faire des courses comme ça"

Chris Geiger, à Crans-Montana

23.1.2021

Lara Gut-Behrami a vaincu la douleur samedi lors de la deuxième descente de Crans-Montana pour aller chercher son 53e podium en Coupe du monde. La Tessinoise dit souffrir du dos et du bassin.

Lara Gut-Behrami a rectifié le tir samedi lors de la deuxième descente de Crans-Montana.
Keystone

Après avoir adopté une attitude de starlette vendredi, Lara Gut-Behrami a endossé le costume de championne samedi sur la piste du Mont-Lachaux.

Déçue et frustrée de sa 16e place lors de la première descente de Crans-Montana, la Tessinoise avait ainsi refusé de s'exprimer devant la presse. Mais au lendemain de cette contre-performance, la skieuse de Comano a su se sublimer pour aller chercher un solide deuxième rang, seulement battue par Sofia Goggia. 



Un résultat d'autant plus admirable que la Suissesse est grandement diminuée physiquement. "Depuis vendredi, j'ai le bassin et le dos bloqués. J'ai mal partout et j'ai de la peine à marcher", a d'abord révélé la native de Sorengo.

Puis de se confier sur le double sentiment qui l'habitait. "J'ai de la chance car, sur les skis, c'est l'endroit où je retrouve le plus de libertés et de mouvements. Néanmoins, ce n'est pas exceptionnel de faire des courses comme ça. C'est quand même bien d'obtenir un podium dans ces conditions. J'espère réussir à remettre tout ça en place avec les physios afin de pouvoir repenser uniquement au ski."



La lauréate du classement général en 2016 a ainsi émis des doutes quant à sa participation dimanche au Super-G. "Vendredi, c'était pire que maintenant (ndlr : samedi). La saison est longue et la santé est importante, pas seulement les courses. C'est une chose de prendre le départ, mais il faut le faire avec du sens. Je veux donc comprendre pourquoi j'ai mal. Je ne peux pas exiger de mon corps de toujours skier sous anti-douleurs."

A court terme, le calendrier de la skieuse de 29 ans semble donc s'écrire en pointillé.



Retour à la page d'accueilRetour au sport