Ramon Zenhäusern : les malheurs du colosse valaisan

Grégoire Galley, à Adelboden

7.1.2022

Ramon Zenhäusern vit un début de saison compliqué mais le géant de Bürchen peut invoquer des raisons atténuantes.

Ramon Zenhäusern : le regard tourné vers Adelboden et les grandes échéances à venir.
KEYSTONE

Grégoire Galley, à Adelboden

7.1.2022

Alors qu’il fait désormais partie des meilleurs slalomeurs du monde depuis cinq hivers, Ramon Zenhäusern voulait franchir un nouveau palier cette saison en visant le globe de la spécialité. Malheureusement, le skieur haut-valaisan a été victime d’une vilaine chute lors d’un entraînement à Kabdalis en Suède en novembre dernier. Touché à l’épaule, le vice-champion olympique a été brutalement freiné dans sa préparation.



En manque de repères, le Valaisan n’a été que l’ombre de lui-même, le 12 décembre dernier, à Val d’Isère, lors du premier slalom de la saison où il a terminé à une anecdotique 22ème place.

«C’est mon niveau actuel, le même qu’à l’entraînement. J’ai perdu de la confiance après ma chute en Suède. Il me manque encore de la fluidité en slalom. Je n’arrive pas à m’éclater entre les piquets. Je ne skie qu’à 80% et il y a encore beaucoup de travail à faire ces prochains jours pour regagner cette confiance», expliquait-il à nos confrères de Skiactu.ch à l’issue de l’épreuve disputée dans la station savoyarde.

Dix jours plus tard, Ramon Zenhäusern n’a pas relevé la tête du côté de Madonna di Campiglio où il a décroché le 18ème rang. Après avoir passé les fêtes de fin d’année en famille, le skieur de 29 ans est reparti multiplier les manches d’entraînement entre les piquets. Un travail payant puisqu’il occupait la deuxième place du slalom de Zagreb jeudi avant son annulation en raison de l’état déplorable de la piste.



Une première manche solide qui laisse entrevoir de belles perspectives pour le slalom dominical d’Adelboden. «Physiquement je me sens de mieux en mieux. Mes douleurs au dos ont disparu. J’ai encore quelques problèmes avec mon épaule. Malgré tout, je suis optimiste pour dimanche», a indiqué le géant de Bürchen vendredi en conférence de presse.

Pas encore qualifié pour les JO, Ramon Zenhäusern ne devra pas se rater durant ce mois de janvier toujours décisif pour les slalomeurs. Craignant d’être infecté par le coronavirus et de manquer plusieurs courses, le Valaisan préfère prendre ses précautions. «La situation est très compliquée en ce moment avec le Covid. C’est chaud bouillant. Durant ce mois de janvier, je vais essayer de limiter au maximum mes contacts. J’ai également acheté un purificateur d’air que je mets dans ma chambre.»  

Reste désormais à espérer pour Ramon Zenhäusern qu’il parvienne à briller sur la piste du Chuenisbärgli dimanche. Il devra ensuite enchaîner les bons résultats afin d’aborder les Jeux olympiques de Pékin dans les meilleures conditions possibles. Si Omicron le permet...

Justin Murisier : «Adelboden est toujours au sommet de la liste»

Justin Murisier : «Adelboden est toujours au sommet de la liste»

Justin Murisier s'est confié au micro de blue Sports avant les courses d'Adelboden, prévues ce week-end. Le skieur valaisan espère briller sur l'exigeante piste bernoise à l'occasion de son 30e anniversaire.

07.01.2022