Adelboden: «Les Suisses essaient de tout contaminer»

ot

8.1.2022 - 21:32

Plusieurs sportifs se sont montrés inquiets face au comportement du public lors de la fête du ski organisée à Adelboden en marge de la course de Coupe du monde de ski alpin de ce week-end. Plus de 12'000 fans ont fait le déplacement, beaucoup d'entre eux étant proches physiquement et sans masque.

ADELBODEN, SWITZERLAND - JANUARY 8 : Manuel Feller of team Austria celebrates during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Men's Giant Slalom on January 8, 2022 in Adelboden Switzerland. (Photo by Alain Grosclaude/Agence Zoom/Getty Images)
Manuel Feller a critiqué la gestion du public suisse. 
Getty Images

ot

8.1.2022 - 21:32

Alors que l'évènement s'était déroulé sans public l'année dernière en raison du Covid-19, les spectateurs étaient à nouveau admis dans les gradins samedi à Adelboden. Le canton de Berne avait autorisé l'événement.

«Les Suisses ont une approche un peu différente, ils essaient de tout contaminer en un week-end», a déclaré le skieur autrichien Manuel Feller dans une interview accordée au média autrichien ORF après sa deuxième place à Adelboden.



Dans l'aire d'arrivée, les fans ont fait la fête malgré la pandémie, suscitant de vives réactions. Les observateurs sur place ont parlé d'une scène «absurde». «Du point de vue des skieurs, c'est difficile, car nous devons nous-mêmes faire preuve de responsabilité et garder nos distances. Néanmoins, c'est une énorme motivation, et c'est tout simplement un plaisir fou lorsque l'ambiance monte», a déclaré l'espoir du ski allemand Alex Schmid.

Selon les organisateurs de la course de Coupe du monde, la règle des 3G (vacciné, guéri et testé) s'appliquait aux fans dans toute la zone extérieure. Le port du masque n'était en revanche pas obligatoire: «Nous appelons les fans de ski présents sur le site de l'événement (extérieur) à porter le masque par solidarité», pouvait-on toutefois lire sur le site web des organisateurs.

Remise des prix annulée

En raison de problèmes de sécurité, le comité d'organisation a annulé à la dernière minute la cérémonie de remise des prix sur scène, initialement prévue samedi soir. En outre, les cas de Covid se sont multipliés dernièrement dans le milieu du ski.

Le chef de la course Hans Pieren, qui va quitter son poste après presque 30 ans de bons et loyaux services, est resté isolé à domicile après avoir été testé positif au coronavirus. L'homme de 59 ans a suivi les événements depuis sa maison au pied du Chuenisbärgli, la montagne au-dessus d'Adelboden où se déroulent les courses, équipé de jumelles et de trois radios, ont indiqué les organisateurs.


ot