St-Moritz : un duel Gut-Behrami - Goggia en perspective

ATS

10.12.2021 - 15:09

ATS

10.12.2021 - 15:09

La Coupe du monde féminine enchaîne un deuxième week-end de vitesse. De retour de Lake Louise, les dames se retrouvent à St-Moritz pour deux Super-G.

Lara Gut-Behrami espère bien débloquer son compteur de victoire.
Keystone

Deux ans qu'il n'y a pas eu de courses dans la station grisonne, la faute à une météo souvent capricieuse. Alors si les cieux sont favorables, Lara Gut-Behrami espère bien débloquer son compteur après deux deuxièmes places pour aller cueillir la 33e victoire de sa carrière en Coupe du monde.

Ennuyée par un refroidissement, la Tessinoise a fait preuve d'un joli sursaut d'orgueil au Canada dimanche dernier en se hissant sur la deuxième marche du podium derrière l'imbattable Sofia Goggia. Et il se pourrait bien que l'on assiste à un nouveau duel entre les deux femmes.

On sait que la piste Corviglia plaît à la championne du monde de Super-G. C'est d'ailleurs là qu'elle s'était fait connaître en 2008 avec sa 3e place en descente en février et sa première victoire en carrière au mois de décembre de la même année en Super-G. Mais hormis un succès en descente en 2015, la skieuse de Comano n'a plus gagné.

Plusieurs concurrentes

Elle n'avait même pris que la 5e place en 2019 dans une course remportée par...Sofia Goggia. Forte de son triplé canadien, la Bergamasque arrive dans les Grisons avec le plein de confiance. Parmi les autres prétendantes au podium, on peut citer Nicole Schmidhofer, Federica Brignone ou encore Mikaela Shiffrin.

Et les autres Suissesses? Corinne Suter devrait être plus à l'aise qu'à Lake Louise et on sait que les athlètes de Swiss-Ski sont plutôt à l'aise à domicile. Tout le monde se souvient du doublé Jasmine Flury-Michelle Gisin en 2017.

L'Obwaldienne fait d'ailleurs son retour sur le circuit après avoir préféré se reposer plutôt que d'aller au Canada. Comme il n'y a pas d'entraînement en Super-G, la championne olympique du combiné devrait avoir assez d'énergie. Comme Gisin, Wendy Holdener fera ses débuts en vitesse ce week-end. Si les tracés sont plus tournants, la Schwytzoise pourrait pourquoi pas se glisser dans le top 10.

ATS