Un podium et un grand pas vers le globe pour Beat Feuz !

ATS

6.3.2021

ATS

6.3.2021

Superbe Beat Feuz ! Deuxième de la descente de Saalbach remportée par Vincent Kriechmayr, le Suisse s'est offert un cinquième podium cette saison dans la discipline. Surtout, le Bernois a accentué son avance sur Matthias Mayer et Dominik Paris dans la course au petit globe de la spécialité.

Beat Feuz a signé une excellente opération samedi à Saalbach.
Keystone

La victoire a échappé à Beat Feuz lors de la descente de Saalbach. Deuxième à 0''17 de Vincent Kriechmayr, le Bernois a néanmoins creusé l'écart sur son dauphin Matthias Mayer (3e à 0''27) dans la Coupe du monde de la spécialité. Marco Odermatt a quant à lui décroché un superbe 5e rang.

Vainqueur des trois derniers Globes dans la discipline-reine, Beat Feuz est idéalement placé pour devenir le deuxième skieur de l'histoire à signer un tel quadruplé après Franz Klammer (1975-1978). Seuls l'Autrichien (cinq sacres au total) et Didier Cuche (quatre) ont remporté plus de trois fois ce classement.

La marge de Beat Feuz est de 68 points avant l'ultime descente de l'hiver, prévue le 17 mars à Lenzerheide dans le cadre des finales. Matthias Mayer, qui avait fait mieux que son rival la veille, est le seul coureur susceptible de détrôner l'Emmentalois dans les Grisons. Mais il devra terminer au pire 2e pour y croire.

Un 40e podium en descente

Beat Feuz, à qui une 8e place suffira si Matthias Mayer s'impose, n'a pourtant pas parfaitement négocié le haut du parcours. "Kugelblitz" pointait à 0''71 de Vincent Kriechmayr après 19'' de course. Mais, fidèle à son habitude, il a fini en boulet de canon pour cueillir son cinquième podium en sept descentes cette saison.

Médaillé de bronze en descente aux Mondiaux de Cortina, l'Emmentalois de 34 ans atteint par ailleurs la barre des 40 podiums dans la discipline en Coupe du monde. Il se retrouve ainsi à une longueur du record en la matière, détenu conjointement par Franz Klammer et Peter Müller.

Vincent Kriechmayr s'offre quant à lui une 9e victoire en Coupe du monde, la troisième "seulement" en descente. L'Autrichien de 29 ans est irrésistible depuis quelques semaines: il a remporté les quatre dernières épreuves de vitesse, signant notamment le doublé descente/super-G aux Mondiaux de Cortina.

Des regrets pour Odermatt

Surprenant 4e de la descente des Mondiaux, Marco Odermatt a obtenu pour sa part son meilleur classement dans la discipline en Coupe du monde. Le Nidwaldien s'est régalé sur les longues courbes du tracé autrichien, pointant même en tête après 62'' de course. Il a concédé au final 0''79 sur Vincent Kriechmayr.

Cette remarquable performance avivera d'autant plus ses regrets concernant l'annulation de la descente de vendredi. Marco Odermatt recolle en effet à 165 points du leader Alexis Pinturault au classement général avant le super-G de dimanche, dans lequel le Français s'alignera après avoir renoncé aux descentes.