"A 39 ans, Federer a autre chose à faire que d'aller à Melbourne"

Nicolas Larchevêque

16.12.2020

Dans une interview à "RTS Sport", Marc Rosset a expliqué qu'il ne voyait pas Roger Federer prendre immédiatement sa retraite sportive. En revanche, le champion olympique de 1992 ne serait pas surpris que le Bâlois manque l'Open d'Australie.

Marc Rosset est certain que Roger Federer reviendra sur les courts en 2021.
Keystone

"J'espère qu'il y aura encore quelque chose pour moi l'an prochain. Mais si cela ne devait pas le faire, si ma carrière devait s'arrêter là, ce serait magnifique de la terminer avec cette récompense (ndlr: celui d'athlète suisse des 70 dernières années)." Depuis dimanche et ces propos de Roger Federer, la planète tennis est en effervescence. 

Lors des Sports Awards à Zurich, le Bâlois a en effet laissé entendre qu'il n'excluait pas une fin de carrière, lui qui a subi une double opération du genou en 2020. La vainqueur de 20 titres en Grand Chelem sera-t-il donc privé d'une dernière danse sur le circuit ATP ?



Marc Rosset n'y croit en tout cas pas. "Au contraire, je continue de penser qu'il va rejouer", a ainsi affirmé l'ancien numéro 9 mondial dans une interview accordée à "RTS Sport". 

"Seulement, je crois que Roger vit tellement l'instant présent qu'il voulait juste dire son bonheur de remporter ce prix. C'est comme quand un gars s'adjuge un titre du Grand Chelem et dit que c'est son tournoi favori. Ils l'ont tous affirmé... partout. Au bout d'un moment, c'est juste pour faire plaisir aux gens…"

Par ailleurs, Federer a également glissé durant la cérémonie zurichoise qu'il allait "être juste" physiquement pour effectuer son retour sur les courts à l'Open d'Australie, prévu (pour l'instant) du 18 au 31 janvier 2021.



Pour Rosset, il n'est pas impossible que "RF" fasse l'impasse sur le tournoi de Melbourne, notamment en raison des mesures sanitaires strictes mises en place dans le pays d'Océanie. "Franchement, quand tu vois les contraintes imposées aux joueurs, le fait qu'il ne devrait pas y avoir beaucoup de spectateurs, tu te demandes s'il doit vraiment prendre des risques en allant là-bas", a expliqué le champion olympique en simple de 1992.

Avant de préciser : "Lui (ndlr : Federer) qui s'abreuve des émotions, qui se nourrit du public ne prendrait pas le même plaisir dans ces conditions et sans sa famille à ses côtés. Roger ne divise jamais vie de famille et tennis. C'est un tout. Il ne choisira pas l'un ou l’autre. A 39 ans, il a donc peut-être autre chose à faire que d'aller à Melbourne dans pareilles conditions dans deux mois…"

De plus, le premier Majeur de la saison ne constitue pas l'un des principaux objectifs que s'est fixé le Maestro pour 2021. Ce dernier a ainsi récemment expliqué qu'il avait les Jeux olympiques de Tokyo en ligne de mire. De quoi laisser penser qu'il ne prendra aucun risque et ne précipitera pas son come-back.

"Si cela prend davantage de temps à Federer, ce n'est pas la fin du monde", a alors estimé Rosset, aujourd'hui consultant pour la RTS. "De toute manière, tout le monde sait bien qu'avec ce qu'il a vécu cette année, tout sera très compliqué pour lui." 



Retour à la page d'accueilRetour au sport