Billie Jean King Cup : le sens du collectif, arme de la Suisse

ATS

3.11.2021 - 13:03

ATS

3.11.2021 - 13:03

L'équipe de Suisse engagée au tournoi final de la Billie Jean King Cup (ex-Fed Cup) à Prague mise sur sa cohésion et son esprit de groupe pour briller. Son succès mardi contre l'Allemagne (3-0) promet pour le choc de jeudi, face aux Tchèques.

Heinz Günthardt et ses joueuses sont en parfaite cohésion.
Keystone

«Difficile de faire beaucoup mieux qu'aujourd'hui», a déclaré mardi le capitaine Heinz Günthardt au terme de la prestation très aboutie de son trio, formé de Belinda Bencic, Viktorika Golubic et Jil Teichmann.

Sur les derniers tournois WTA, les Suissesses n'avaient pas été particulièrement à leur avantage. Mais elles font corps pour cette Coupe Billie Jean King. Et Günthardt a de toute évidence eu fin nez en préférant aligner Golubic plutôt que Teichmann pour le premier simple contre les Allemandes.

Libre expression

L'ancien joueur zurichois loue ses joueuses: «Nous discutons ouvertement et franchement entre nous. Chacune a l'occasion de s'exprimer. Cela ne va pas de soi et n'arrive certainement pas dans toutes les équipes. Mais c'est la base du succès. Il est très important de développer des relations de confiance et de s'attaquer aux problèmes ensemble.»

Car il s'agit bien d'un projet collectif. La quatrième joueuse, Stefanie Vögele, constitue une bonne alternative, et l'équipe est en outre entourée par Martina Hingis, le médecin Harald Leemann (époux de Hingis), les kinés Christoph Knöri et Estelle Franzetti, sans oublier la manager et responsable de la communication Sandra Perez. La cheffe de délégation Christiane Jolissaint a en revanche dû renoncer au dernier moment au voyage.

L'équipe espère que son supplément d'âme lui permettra de créer l'exploit dans cette compétition, à commencer par la rencontre contre les favorites tchèques, jeudi.

ATS