Cap sur Lausanne! Avec des prétendantes et une attraction

12.7.2019 - 11:47, ATS

Après trois ans à Gstaad où le succès populaire n'a pas été vraiment au rendez-vous, le Ladies Open met le cap sur Lausanne. Organisé à Vidy sur les courts du TC Stade Lausanne, il présente une affiche fort respectable pour un tournoi doté de 250'000 dollars, la même dotation que celui de Lugano agendé au printemps, qui débutera ce lundi.

Eugénie Bouchard est de retour en Suisse (après Gstaad en 2018).
Keystone

Avec trois joueuses déjà titrées en 2019 – Julia Goerges (WTA 17), Caroline Garcia (WTA 23) et bien sûr Jil Teichmann (WTA 89) -, une quart de finaliste de Wimbledon – Karolina Muchova (WTA 68) -, la tenante du titre Alizé Cornet (WTA 51) et enfin une Timea Bacsinszky (WTA 91) qui rêve de s'imposer sur ses terres, les prétendantes à la victoire sont légions. Dans un Circuit où la hiérarchie ne cesse d'être bousculée, désigner une véritable favorite s'apparente toutefois à une véritable mission impossible. Le dernier Roland-Garros a souligné que le jeu est totalement ouvert sur terre battue. Personne, même les parieurs les plus fous, n'aurait ainsi pu deviner l'affiche de la finale de Paris entre Ashleigh Barty et Marketa Vondrousova.

Le rebond espéré

Pour que la fête soit belle, un beau parcours des Suissesses est indispensable. Personne n'a oublié le titre remporté en 2016 par Viktorija Golubic qui n'avait pas cessé de déjouer tous les pronostics. En l'absence de la Zurichoise et de Belinda Bencic, tous les regards seront naturellement tournés vers Timea Bacsinszky. Eliminée au premier tour de Wimbledon et du tournoi ITF de Contrexéville après avoir échoué dans les qualifications de Roland-Garros, la Vaudoise est en panne de résultats. Mais elle a suffisamment d'orgueil et de volonté pour rebondir à point nommé.

Comme Timea Bacsinszky, qui disputera son premier tour mardi à 17.30, Jil Teichmann, Stefanie Voegele (WTA 97), Conny Perrin (WTA 151), Ylena In-Albon (WTA 187) et Leonie Kung (WTA 405) entendent également tirer leur épingle du jeu. Ce Ladies Open pourrait ainsi être le tournoi des Suissesses qui, faut-il le rappeler, présentent aujourd'hui cinq joueuses parmi les cent premières du classement de la WTA. Seuls les Etats-Unis (13 joueuses), la Russie (11), la République tchèque (7) et l'Allemagne (6) sont mieux représentés dans le top 100.

L'attraction Eugenie Bouchard

Présente depuis quelques jours déjà sur les bords du Léman – elle s'est notamment entraînée avec l'ancienne championne Manuela Maleeva-Fragnière -, Eugenie Bouchard (WTA 79) sera également l'une des attractions du tournoi. Finaliste à Wimbledon en 2014, la joueuse la plus glamour du Circuit, aperçue dans le box de Nick Kyrgios à Wimbledon, se croit encore capable à 25 ans de signer des coups d'éclat. Demi-finaliste l'an dernier à Gstaad où elle avait notamment éliminé Timea Bacsinszky et Viktorija Golubic, la Canadienne n'a toutefois plus gagné un seul match depuis le mois de février. La voir renaître à Lausanne ne déplairait à personne.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles