Roger Federer : "C’est clairement l’un de mes grands objectifs"

Nicolas Larchevêque

8.12.2020

Dans une discussion vidéo le week-end dernier, Roger Federer est revenu sur son année 2020 et sur ses objectifs pour 2021, avec les Jeux olympiques en ligne de mire.

Roger Federer a les Jeux olympiques dans le viseur pour 2021.
Keystone

Roger Federer a encore faim. Même à 39 ans et après 22 ans passés sur le circuit mondial du tennis, le Bâlois nourrit de grandes ambitions pour la saison 2021. "Mon aspiration majeure est d’être là pour les JO, c’est mon plus grand objectif", a alors révélé le Suisse dans un échange vidéo pour une plateforme japonaise le week-end dernier.

La médaille d'or olympique en simple est le dernier titre majeur qui manque à l'immense palmarès du vainqueur de 20 trophées en Grand Chelem. Ce dernier a déjà décroché l'or en double avec Stan Wawrinka (à Pékin en 2008) et l'argent en simple (à Londres en 2012).

Privé de compétitions durant une grande partie de l'année en raison d'une double opération du genou, Federer peut donc s'estimer "chanceux" que les Jeux de Tokyo, prévu cet été, aient été reportés en 2021 (du 23 juillet au 8 août) à cause de la pandémie du coronavirus.

"Ce n’était pas une mauvaise chose pour moi"

"Peut-être qu’égoïstement, je peux dire que ce n’était pas une mauvaise chose pour moi que les Jeux soient déplacés, avec les problèmes que j’ai eu la saison dernière", a-t-il ainsi reconnu. "Espérons que les JO pourront avoir lieu à Tokyo l'année prochaine. C’est clairement l’un de mes grands objectifs. J’espère vraiment que je vais pouvoir revenir à Tokyo et au Japon pour cet événement."

Eloigné des courts depuis février dernier, le Maître ne s'est toutefois pas apitoyé sur son sort. Il a ainsi profité de sa convalescence et de la crise sanitaire pour se ressourcer auprès de ses proches. 

"J’ai été plutôt bien occupé pendant le semi-confinement en Suisse, entre les activités avec la famille, ma réhabilitation et la reprise des entraînements. Mais c’était merveilleux d’être à la maison et de profiter de la famille", a-t-il expliqué.

Cette longue pause forcée aura-t-elle donc été finalement plus bénéfique que contraignante pour Roger Federer ? 



Retour à la page d'accueilRetour au sport