US Open

"J'étais sur les talons" - Djokovic souffre mais se qualifie

ATS

7.9.2021 - 06:14

ATS

7.9.2021 - 06:14

Novak Djokovic n'est plus qu'à trois victoires d'un Grand Chelem calendaire historique. Mais il a encore souffert, lundi contre Jenson Brooksby, pour avancer en quarts de finale de l'US Open.

Novak Djokovic n'est plus qu'à trois succès du Grand Chelem calendaire.
Keystone

Le no 1 mondial s'est imposé 1-6 6-3 6-2 6-2 en presque trois heures aux dépens de son jeune (20 ans) et insouciant adversaire. Le style baroque et la puissance en coup droit de l'Américain (ATP 99) lui ont posé énormément de problèmes pendant un set et demi.

41 fautes directes

Novak Djokovic est ainsi passé totalement à côté de son entame, avec une pelletée d'erreurs directes (41 au total), et s'est fait punir. «Je dois dire que ce n'était pas un super départ. Jenson était gonflé à bloc. Il avait un plan de jeu clair. Il exécutait formidablement ses coups. J'étais sur les talons», a-t-il reconnu.

Le Serbe a réagi dans la deuxième manche, qui a atteint des sommets d'intensité dans le jeu. Vingt minutes durant, les deux joueurs se sont rendu coup pour coup, avec une violence parfois inouïe, offrant une succession de points exceptionnels accueillis par les vivats du Arthur Ashe.

Un vent de sidération a même soufflé quand Jenson Brooksby a réussi à effacer son break de retard sur sa sixième opportunité pour revenir à 3-2. Mais, mieux que personne sur la planète tennis, Novak Djokovic sait se reconcentrer et se remettre dans un match au milieu des ouragans contraires.

Et après une autre grosse bataille, marquée par d'incessants «et d'épuisants» rallyes selon son aveu, le Serbe a repris les devants. Après une rapide pause vestiaire et l'absorption d'un comprimé donné par un médecin, il a encore su élever son niveau de jeu et ce jusqu'à en finir en presque trois heures.

Place à Berrettini

Toujours en quête de son meilleur tennis et donnant l'impression de surtout lutter avec lui-même depuis le début du tournoi, Novak Djokovic ne pourra sans doute pas se permettre les mêmes errements dans ses trois derniers matches. Sa tâche sera bien plus délicate, la pression se faisant en outre de plus en plus intense.

Nole devra tout d'abord se mesurer en quarts de finale à Matteo Berrettini (no 6), avec qui il sait ce qui l'attend puisqu'il a battu l'Italien en finale de Wimbledon (6-7 6-4 6-4 6-3). L'impressionnant Alexander Zverev (no 4), qui a cueilli son 15e succès d'affilée pour se hisser en quarts, devrait ensuite se dresser sur sa route.

ATS