La pépite Alcaraz blessée, Auger-Aliassime en profite

ATS

8.9.2021 - 05:50

ATS

8.9.2021 - 05:50

Felix Auger-Aliassime (no 12) jouera sa première demi-finale de Grand Chelem vendredi à l'US Open.

Le Canadien de 21 ans a profité de l'Espagnol Carlos Alcaraz (ATP 55), blessé, pour atteindre le dernier carré à New York.

Présent pour la première fois au stade des quarts de finale d'un Majeur cet été à Wimbledon, Felix Auger-Aliassime menait 6-3 3-1 quand son jeune adversaire de 18 ans a été contraint de jeter l'éponge mardi.

«La meilleure option»

Révélé par son exploit au 3e tour aux dépens de Stefanos Tsitsipas (no 3), Carlos Alcaraz avait fait intervenir un physio qui lui avait manipulé une cuisse et l'abdomen au jeu précédent. «Je n'aime pas abandonner, mais c'était la meilleure option», a lâché l'Espagnol de 18 ans, qui grimpera au 38e rang mondial lundi prochain.



Premier Canadien à se qualifier pour les demi-finales du simple messieurs à Flushing Meadows, Felix Auger-Aliassime a ainsi pu préserver ses forces dans l'optique de sa demi-finale. Il défiera vendredi le Russe Daniil Medvedev (no 2), finaliste à New York en 2019 et en février dernier à Melbourne.

Sabalenka rejoint Fernandez

Gâté dans un tournoi où les matches spectaculaires s'enchaînent, le public américain n'avait pas non plus en l'opportunité de s'enflammer à l'occasion du deuxième quart de finale féminin. La «faute» à une Aryna Sabalenka (no 2) impressionnante.

La puissante Bélarusse a dominé la championne de Roland-Garros Barbora Krejcikova (no 8) 6-1 6-4, faisant souvent parler la foudre avec beaucoup de points gagnants à la clé. Elle n'a lâché qu'une seule fois son service, alors qu'elle menait 2-1, avant de s'adjuger six jeux d'affilée pour forcer la décision.

Aryna Sabalenka, qui avait joué sa première demi-finale majeure cet été à Wimbledon, partira favorite au tour suivant face à la «bluffante» Leylah Fernandez (WTA 73). Mais elle s'attend à un gros défi: Fernandez «joue bien, elle bouge bien et je sais qu'elle n'aura rien à perdre», a-t-elle souligné.



ATS