Nadal: "Je ne suis pas éternel"

19.9.2019 - 14:07, ATS

Rafael Nadal fera relâche vendredi à Genève. Le récent vainqueur de l'US Open ne sera pas en lice lors de la première journée de la Laver Cup.

Rafael Nadal ne foulera pas la court de Palexpo vendredi.
Keystone

Tête d'affiche avec Roger Federer de cette compétition qui entend être bien davantage qu'une simple exhibition, Rafael Nadal sera toutefois à l'ouvrage ce week-end. Avec la victoire qui vaudra deux points le samedi et trois le dimanche, le capitaine Björn Borg et Roger Federer lui demanderont de mettre les bouchées doubles pour permettre au Team Europe de cueillir un troisième succès.

L'homme aux dix-neuf titres du Grand Chelem avait été de la partie à Prague en 2017 lors de la première édition de la Laver Cup. Son double victorieux le samedi aux côtés de Roger Federer devant la paire formée par Sam Querrey et Jack Sock restera comme l'un des moments forts de sa carrière. «Il n'y a pas que les tournois du Grand Chelem dans le tennis», glisse Rafael Nadal comme pour signifier qu'il sera pleinement concerné par l'enjeu du week-end.

«Nous n'en avons pas parlé avec Roger»

«Je suis toujours animé par la même passion du tennis. Comme je sais parfaitement que je ne suis pas éternel, j'entends savourer chaque moment, poursuit Rafael Nadal. Je trace ma route comme toujours. Je travaille énormément. Mon entourage sait parfaitement quels sont les moments où je dois être poussé dans mes retranchements. Je m'efforce d'être toujours compétitif. Ma motivation est toujours entière.»

Rafael Nadal assure que la thématique des titres en Grand Chelem n'a pas été abordée dans les vestiaires du Team Europe ces dernières heures alors qu'elle devient brûlante dans la mesure où il n'est plus qu'à une victoire du record de Roger Federer. «Non, nous n'en avons pas parlé Roger et moi, affirme Rafael Nadal. Je suis toutefois conscient que nous vivons une ère unique depuis quinze ans avec les titres que Roger, Novak Djokovic et moi-même avons gagnés. La question est de savoir si la domination que nous exerçons va durer.» On rappellera que les trois hommes ont enlevé les seize derniers tournois du Grand Chelem disputé à ce jour. Le dernier «intrus» fut Stan Wawrinka à New York en 2016.

Un regret légitime

Rafael Nadal sur le banc, le Team Europe lancera Dominic Thiem et Fabio Fognini en simple pour la session du vendredi après-midi. L'Autrichien et l'Italien seront opposés respectivement à Denis Shapovalov et à Jack Sock. En soirée, Stefanos Tsitsipas affrontera Taylor Fritz avant le premier des trois doubles du week-end qui mettra aux prises Roger Federer et Alexander Zverev à Denis Shapovalov et à Jack Sock.

Même si elle ne manque pas d'attraits, cette programmation des deux premières sessions suscite un regret légitime auprès du public romand qui a payé au prix fort son billet. Un simple avec Stan Wawrinka l'aurait, en effet, considérablement enrichie. Mais on le sait, le Vaudois n'a pas trouvé un terrain d'entente avec les organisateurs de la Laver Cup. L'issue malheureuse de ces négociations s'apparente à un non-sens dans la mesure où la Laver Cup, au final, ne présentera pas ce week-end un triple vainqueur en Grand Chelem qui vit à dix minutes du stade...


Le programme de vendredi:

13h00: Dominic Tiem – Denis Shapovalov, suivi de Fabio Fognini – Jack Sock.
19h00: Stefanos Tsitsipas – Taylor Fritz, suivi de Roger Federer/Alexander Zverev – Denis Shapovalov/Talyor Fritz.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles