Nouvelle désillusion pour Wawrinka

ATS

25.6.2018

Stan Wawrinka s'est sèchement incliné face à Andy Murray (6-1 6-3), au 1er tour du tournoi d'Eastbourne. Le capital confiance du Vaudois est au plus bas au moment d'aborder Wimbledon.

Battu en deux sets par Andy Murray d'entrée à Eastbourne, Stan Wawrinka abordera Wimbledon dans l'incertitude.
Keystone

Stan Wawrinka (ATP 225) est resté loin du compte pour son 1er tour à Eastbourne. Le Vaudois s'est incliné 6-1 6-3 devant le double vainqueur de Wimbledon Andy Murray (ATP 156).

L'ex-no 3 mondial n'a jamais semblé en mesure de passer l'épaule face à l'Ecossais, qui jouait simplement son deuxième match depuis son retour aux affaires après sa pause forcée de onze mois due à une blessure à la hanche. Andy Murray a il est vrai semblé bien plus à l'aise - notamment dans ses déplacements - que six jours plus tôt au Queen's où il avait été battu en trois sets par Nick Kyrgios. Il s'est probablement rassuré sur son état de forme, lui qui n'a pas encore confirmé sa participation à Wimbledon.

Déjà à la peine à la relance dans son 2e tour au Queen's face à Sam Querrey (25 aces), Stan Wawrinka n'est jamais parvenu à s'emparer du service d'Andy Murray lundi après-midi. Il a bénéficié de quatre balles de break au total, toutes obtenues dans le huitième jeu du deuxième set alors qu'il était déjà dos au mur à 6-1 4-3. Andy Murray les a effacées avant de conclure la partie sur son quatrième break, en profitant d'une double faute de son adversaire sur sa deuxième balle de match après 1h18' de jeu.

Stan Wawrinka espérait confirmer à Eastbourne sa bonne impression de la semaine dernière, lui qui s'était réjoui de pouvoir enfin pratiquer son meilleur tennis. Pas verni lors du tirage au sort, le Vaudois n'aura pu jouer qu'un seul match dans le Sussex. Son capital-confiance reste donc bien maigre avant Wimbledon, où il ne sera pas "protégé" par un statut de tête de série. Il affiche un terne bilan de deux succès pour cinq défaites depuis son deuxième "comeback" en mai à Rome.

"Mais je me sens plutôt bien sur cette surface. Mes entraînements sont d'un très bon niveau en règle générale", a expliqué Stan Wawrinka en conférence de presse. "Maintenant, je dois mettre cela en pratique dans les matches. Je connais encore trop d'hésitations. Je dois continuer à aller au bout de moi-même à l'entraînement. Si ça ne paie pas à Wimbledon, ça finira bien par porter ses fruits cet été. Je sais que, tôt ou tard, je trouverai le moyen de jouer mon meilleur tennis en match et parviendrai à reprendre confiance", a assuré le Vaudois, qui n'a pas ressenti de douleur à son genou gauche.

Retour à la page d'accueil