Paire percutant puis ridicule: Wawrinka se sort du piège

11.2.2019 - 21:12, ATS

Une semaine après sa sortie de route à Sofia devant Marius Copil, Stan Wawrinka a retrouvé le bon cap. Le Vaudois s'est hissé en huitième de finale du tournoi ATP 500 de Rotterdam.

Stan Wawrinka: une victoire qui fait du bien.
Source: KEYSTONE/EPA AAP/JULIAN SMITH

Stan Wawrinka s'est imposé 7-6 (7/4) 6-1 devant Benoît Paire (ATP 58). Contraint d'écarter trois balles de premier set dont deux sur le service du Français à 5-4, Stan Wawrinka a finalement très bien négocié ce premier tour qui avait vraiment des allures d'un piège parfait. Il est, en effet, bien ardu de trouver son rythme face à un adversaire aussi fantasque, mais qui paiera toujours un tribut énorme à un coup droit bien trop friable.

On retiendra de cette rencontre les deux derniers points du troisième jeu du deuxième set qui ont permis à Stan Wawrinka de signer un break décisif. Le premier fut gagné sur une volée en coup droit au terme du plus bel échange du match, le second sur un revers le long de la ligne imparable. Après ces deux points, Benoît Paire n'a plus vraiment insisté pour tomber dans le grotesque dans le dernier jeu du match et se moquer du public. Dès la fin du premier set, le match avait tourné...

En huitième de finale de ce tournoi qu'il a enlevé en 2015, Stan Wawrinka affrontera le vainqueur de la rencontre qui opposera mardi Philipp Kohlschreiber (ATP 32) à Milos Raonic (ATP 14), son «bourreau» lors du dernier Open d'Australie. L'heure de la revanche pourrait ainsi sonner pour le Vaudois.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles