Quand Wawrinka appelle Hanouna en direct pour débriefer...

blue Sports NB

1.10.2020 - 10:39

Surprise hier soir sur le plateau de "Touche pas à mon poste". En plein direct, l'animateur vedette Cyril Hanouna a coupé le fil conducteur de son émission. La raison ? "Il y a Stan qui m'appelle, je suis obligé de répondre !"

Stan Wawrinka débriefe son match avec Cyril Hanouna en direct sur C8 !
Keystone - Twitter

"Frérot, tu sais que je suis à l’antenne", annonce l’animateur à Stan, qui répond : "Je sais, mais bon, je voulais un peu débriefer ce match." 

S'en suit un gros fou rire entre les chroniqueurs et Hanouna qui, on le rappelle, avait reçu, il y a une semaine, l'opportunité d'être le coach de Stan pour Roland-Garros 2020. "Merci, mon Stan d'amour", avait alors répondu l'animateur, comblé par ce cadeau. "On va aller le chercher ce deuxième Roland-Garros !"

Stan : "J’ai pas les moyens de te payer"

Alors quoi de plus logique que de débriefer sa dernière victoire face à Koepfer avec son nouveau coach ? Si l'intention de Stan était bonne le timing, lui, était un peu moins bon. "Tu veux vraiment qu'on débriefe maintenant Stan ? Je peux t’appeler après ? Pour moi, je peux te dire, tout est parfait, mais il y a deux-trois petites choses à revoir", lui répond Hanouna, avant de parler de son troisième tour face à Hugo Gaston.

"Tu as vu, tu rencontres un Français au troisième tour ?" lui demande son "nouveau coach". "Oui, j'ai vu. Tu seras pour qui ?" lui lance alors Stan. "C'est toi que j'entraîne, donc c'est toi mon joueur. Je pense d'abord de façon pécuniaire", répond Hanouna avec le sourire. Avant de préciser : "Je rappelle que je fais ça bénévolement !"

Stan prend la balle au bond et lui lance : "Bénévolement ! Je n'ai pas les moyens de te payer !" Éclat de rire général sur le plateau ! La séquence complète entre Stan et Hanouna est à voir ci-dessous....

Si Stan Wawrinka s'impose vendredi face au Français Hugo Gaston, il devrait retrouver en 8es de finale le récent vainqueur de l'US Open, Dominic Thiem, finaliste malheureux des deux derniers Roland-Garros.




Retour à la page d'accueilRetour au sport