Swiss Indoors


Roger Brennwald: "Federer est devenu l'image de notre tournoi"

Bugnon Michaël, à Bâle.

28.10.2018

L'heure était au bilan dimanche du côté des Swiss Indoors de Bâle. Avant la finale opposant Roger Federer à Marius Copil, le président du tournoi rhénan Roger Brennwald s'est présenté devant la presse pour revenir sur cette semaine réussie sur tous les plans.

Roger Brennwald: "Le public a été phénoménal !"
Roger Brennwald: "Le public a été phénoménal !"
Keystone

"Cette semaine est un grand succès. Il a fallu une énorme organisation afin que ce tournoi puisse prendre fome dans cette nouvelle salle. Merci à tout le monde !"  Roger Brennwald est un président comblé. Le patron et fondateur des Swiss Indoors de Bâle est revenu dimanche sur une semaine pleinement réussie.

«Cela fait aussi l'histoire de notre tournoi !»

Sportivement, le Bâlois a quelques regrets avec les forfaits de Del Potro et Wawrinka. Mais il est heureux d'avoir pu attirer d'autres joueurs: "C'est un plaisir d'avoir de jeunes joueurs. Nous allons tout faire pour faire revenir à Bâle ces joueurs de la "NextGen" !" s'est-il exprimé, pensant notamment à des joueurs comme Tsitsipas ou Medvedev, très en vue cette semaine à la Halle Saint-Jacques.

Concernant Roger Federer, le boss rhénan est toujours très élogieux: "Je n'ai plus de mots pour définir la relation que Roger a avec le tournoi. C'est sa maison, et c'est devenu l'image de notre tournoi."

Roger Brennwald a aussi tenu à revenir sur le parcours de Marius Copil, adversaire en finale de Federer: "Il a battu Cilic et Zverev et il atteint la finale d'un tournoi ATP pour la première fois. Cela fait aussi l'histoire de notre tournoi !" a-t-il estimé.

Une halle pleine comme un oeuf

Des exploits suivis par plus de 17'000 specateurs durant l'intégralité de la semaine. C'est moins que l'an dernier, car la nouvelle salle contient 200 places de moins que par le passé. Mais le bilan est là-aussi très positif: "C'est un public qui aime ce sport, il ne vient pas uniquement pour voir Federer jouer. Il y a eu beaucoup d'applaudissements, pour tous les joueurs. Je n'avais jamais vécu ça. Le public a été phénoménal !"

Retour à la page d'accueilRetour au sport