Roger Federer: "M'entraîner? Je n'en vois pas l'utilité"

Teleclub NL

23.5.2020 - 10:54

Lors d'un échange avec le Brésilien Gustavo Kuerten, Roger Federer a donné de ses nouvelles. Le Suisse a notamment avoué qu'il n'était pas pressé de retrouver les terrains de tennis.

Roger Federer a profité de sa pause forcée pour passer du temps avec sa famille.
Keystone

Invité par l'ancien tennisman brésilien Gustavo Kuerten à soutenir la campagne "Vencendo Juntos" ("Gagner ensemble") - dont le but est de récolter des fonds pour venir en aide à 35'000 familles au Brésil - , Roger Federer est revenu sur la crise liée au coronavirus avec le triple gagnant de Roland-Garros. Un échange durant lequel le Bâlois a également profité pour donner de ses nouvelles et parler tennis, bien entendu.

Contrairement à ses homologues Stan Wawrinka (ATP 17) et Rafael Nadal (ATP 2) qui imaginent difficilement la saison 2020 reprendre, le Maître garde toujours l'espoir de refouler les courts cette année. Néanmoins, ce dernier n'est guère enchanté par l'idée de jouer à huis clos. "Je n'imagine pas voir un stade vide. Je ne peux pas. J'espère que ça n'arrivera pas. Même si, quand nous nous entraînons, la plupart du temps, il n'y a personne", a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par le média brésilien "Globo Esporte".

"C'est possible évidemment de jouer sans public, mais j'espère vraiment que le circuit reprendra comme avant, même s'il faut attendre un peu plus pour un retour à la normale. Ou dans des grands courts au moins remplis au tiers ou à moitié", a ajouté le Rhénan.

"La reprise est encore loin à mon avis"

Avec l'arrêt du circuit ATP depuis mars dernier et son arthroscopie au genou subie fin février, Federer a pris du temps pour se soigner et profiter de sa famille. Il n'avait d'ailleurs plus vécu une telle pause depuis sa première opération en 2016. "Bien sûr, on se rend parfois un peu fous les uns les autres comme n'importe quelle famille (rires). Mais nous sommes en bonne santé. Ni notre famille ni nos amis n'ont eu le virus et nous allons bien malgré tout", a-t-il assuré.

Une période de repos durant laquelle le vainqueur de 20 titres en Grand Chelem n'a pas retouché sa raquette, si ce n'est pour lancer un défi sur les réseaux sociaux. Et il ne semble pas vouloir intensifier sa préparation ces prochaines semaines. "Je ne m'entraîne pas pour le moment, parce que je n'en vois pas l'utilité pour être honnête", a avoué le joueur de 38 ans.

Avant de préciser: "Je suis satisfait de mon état physique, mais la reprise est encore loin à mon avis. Et je pense qu'il est important de profiter mentalement de cette pause à ce stade de ma carrière, après avoir tant joué au tennis." 

En outre, la privation de compétitions ne le gêne visiblement pas. "Cela ne me manque pas tellement. Mais je le ressentirai quand je serai sur le point de reprendre la compétition et que j'aurai un objectif pour m'entraîner. Je serai super motivé", a néanmoins garanti Roger Federer, toujours prêt pour encore briller dans le monde de la petite balle jaune et aller tutoyer une nouvelle fois les sommets.

Retour à la page d'accueilRetour au sport