Roland-Garros

Roland-Garros: Stan Wawrinka sorti par le jeune Gaston 

ATS

2.10.2020

Stan Wawrinka (no 16) ne répondra pas présent au rendez-vous fixé par Dominic Thiem (no 3) en 8e de finale à Roland-Garros. Le Vaudois a échoué de manière surprenante dès le 3e tour, battu 2-6 6-3 6-3 4-6 6-0 en 3h10' par l'invité français Hugo Gaston (ATP 239).

Roland-Garros: Stan sorti par le jeune Gaston

Roland-Garros: Stan sorti par le jeune Gaston

La balle de match en vidéo. Le Vaudois a échoué de manière surprenante dès le 3e tour, battu 2-6 6-3 6-3 4-6 6-0 en 3h10' par le français Hugo Gaston (ATP 239).

02.10.2020

Convaincant dans ses deux premiers tours, Stan Wawrinka semblait pourtant en route vers un succès aisé à l'issue d'un premier set parfaitement maîtrisé. Et il paraissait avoir repris le contrôle en empochant au forceps un quatrième set dans lequel il avait eu besoin de trois breaks pour faire la différence.

Mais le vainqueur de Roland-Garros 2015 a été lâché par son physique, d'habitude son atout majeur dans une cinquième manche. Peut-être épuisé par les nombreuses courses vers l'avant que lui a imposé son adversaire en usant de l'amortie, il s'est même effondré dans un dernier set où il n'a lâché que 2 coups gagnants.

«Je suis déçu de sortir comme ça à Roland-Garros. Mais je n'ai pas livré un bon match. Hugo a bien joué mais j'ai quand même l'impression que j'ai perdu ce match plus qu'il ne l'a gagné», a regretté Stan Wawrinka, refusant d'évoquer un manque d'énergie dans la manche décisive.

«C'était un match compliqué pour moi. J'ai très bien commencé. Mais il a joué de manière plus relâchée dès qu'il a réussi le break au début du deuxième set», a relevé le Vaudois. «J'étais ensuite un peu hésitant, sur la retenue, j'ai voulu changer souvent de tactique. Je n'ai pas été suffisamment agressif», a-t-il ajouté.

«J'ai commis beaucoup de fautes, surtout quand j'avais l'occasion de conclure un point», a encore souligné Stan Wawrinka, qui a commis au total pas moins de 74 erreurs non provoquées et n'a pas pu durcir l'échange lorsqu'il l'aurait dû. «J'aurais dû être plus dur avec moi-même», a-t-il glissé.

Gêné par le jeu varié du gaucher Hugo Gaston (20 ans), Stan Wawrinka a également semblé dérangé par la pluie qui a souvent transformé ses reprises d'appui en glissades au deuxième set. Les conditions n'expliquent cependant pas tout, même si elles n'ont pas arrangé ses affaires. D'autant que la pluie avait cessé lorsque cette rencontre a repris après 2h30' d'interruption, à 2-2 dans la troisième manche.

«C'est une occasion manquée d'aller loin à Roland-Garros. Mais je dois regarder devant moi», a encore expliqué Stan Wawrinka, qui ne sait par ailleurs pas encore s'il disputera autant de tournois qu'il est supposé le faire cet automne. Et qui a rappelé la chance que le monde du tennis avait d'avoir pu reprendre ses droits, contrairement notamment au milieu du spectacle.

Retour à la page d'accueilRetour au sport