US Open

Naomi Osaka remporte une finale renversante!

ATS

13.9.2020 - 00:38

Naomi Osaka est bien la meilleure joueuse du monde d’après. La Japonaise l’a démontré à Flushing Meadows où elle a cueilli son troisième titre du Grand Chelem.

US Open: Osaka sacrée pour la deuxième fois à New York

US Open: Osaka sacrée pour la deuxième fois à New York

Naomi Osaka a décroché samedi un troisième titre en Grand Chelem à l'US Open. Déjà couronnée à New York en 2018 puis à Melbourne l’an dernier, la Japonaise s’est imposée 1-6 6-3 6-3 devant Victoria Azarenka au terme d'une finale renversante.

13.09.2020

Déjà couronnée à New York en 2018 puis à Melbourne l’an dernier, Naomi Osaka s’est imposée 1-6 6-3 6-3 en finale devant Victoria Azarenka. Les deux joueuses auraient déjà dû être opposées il y a deux semaines dans le cadre de la finale du tournoi de Cincinnati. Mais blessée à la cuisse, Naomi Osaka avait été contrainte de déclarer forfait.

Samedi, la Japonais fut cette fois exacte au rendez-vous pour enlever l’une des finales les plus renversantes de ces dernières années. Elle fut, en effet, menée 6-1 2-0 40-30 dans une rencontre dont l’entame fut à sens unique. Mais le dos au mur, Naomi Osaka s’est souvenue qu’elle était une joueuse extraordinaire capable d’accélérer n’importe quelle balle et capable aussi de prendre la mesure de n’importe quelle adversaire.

Elle est ainsi revenue pleinement dans la partie. Elle en a pris les commandes sur un break à 3-3 au deuxième set pour ne plus les lâcher malgré les qualités de battantes de la Bélarusse. Dominée alors le plus souvent dans l’échange, Victoria Azarenka fut en mode survie dans le troisième set. Après avoir été toute proche d’être menée 5-1, elle pouvait exploiter le seul moment d’égarement de son adversaire dans le troisième set pour revenir à 4-3 service à suivre. Mais elle fut incapable de soutenir le rythme imprimé par Naomi Osaka dans les deux derniers jeux pour concéder une troisième défaite en finale de l’US Open.

Après avoir traversé des mois bien difficiles au lendemain de son sacre à Melbourne, Naomi Osaka est revenue en pleine lumière. Son succès samedi la replace à la troisième place du classement WTA derrière Ashleigh Barty et Simona Halep, deux des grandes absentes de cet US Open en raison de leur crainte face à la situation sanitaire. Devenue plus mature à 22 ans, consciente aussi du rôle qu’elle peut jouer dans la lutte contre les discriminations raciales, la Japonaise est à nouveau prête à régner. Elle le mérite amplement au vu de la qualité de son tennis lors de cette quinzaine de l’US Open.

ATS

Retour à la page d'accueilRetour au sport