Djokovic lâche un set et se qualifie pour la finale

12.7.2019 - 17:10, ATS

Novak Djokovic disputera dimanche sa sixième finale à Wimbledon, la 25e au total en Grand Chelem.

Djokovics harter Kampf in den Final
10:24

Djokovics harter Kampf in den Final

Roberto Bautista Agut war für den Titelverteidiger eine grössere Herausforderung als viele dachten. Epische Ballwechsel und etliche Breakchancen waren an der Tagesordnung. Hier gibt’s die ausführlichen Highlights.

12.07.2019

En quête d'un 16e trophée majeur, le no 1 mondial a cependant souffert plus qu'escompté face à Roberto Bautista Agut (no 23). Il a lâché un set, s'imposant 6-2 4-6 6-3 6-2 dans la première demi-finale.

Vainqueur de trois des quatre dernières levées du Grand Chelem mais sorti en demi-finale à Roland-Garros, Novak Djokovic vise un cinquième titre sur le gazon de Church Road. Le tenant du trophée se frottera à Roger Federer (no 2) ou à Rafael Nadal (no 3) dimanche dès 15h (heure suisse) au stade ultime de la compétition.

Le Serbe de 32 ans n'a connu qu'une seule fois la défaite en finale à Wimbledon, en 2013 face à Andy Murray. Il a en revanche battu tant Rafael Nadal (en 2011) que Roger Federer (en 2014 et en 2015) au stade ultime de la compétition. L'an dernier, c'est Kevin Anderson qui avait subi sa loi en finale à Londres.

Battu lors des deux derniers duels livrés face à Roberto Bautista Agut – en demi-finale à Doha en janvier puis en 8e de finale à Miami en mars -, Novak Djokovic a dû batailler pendant 2h48' vendredi sur le Centre Court londonien. Le gain de la première manche ne lui a même pas permis d'évoluer de manière plus relâchée.

Roberto Bautista Agut, qui disputait à 31 ans sa première demi-finale de Grand Chelem alors qu'il aurait dû se trouver à Ibiza pour son enterrement de vie de garçon, a parfaitement su profiter de la baisse de régime de son adversaire dans la deuxième manche. Mais l'Espagnol n'a pas pu le faire douter dans les deux derniers sets.

Novak Djokovic a retrouvé tout son sang-froid dès l'entame du troisième set. Il a repris les commandes en s'emparant du service adverse dans le sixième jeu. Contraint d'écarter deux balles de break dans la foulée, le Serbe n'a dès lors plus lâché son os. La quatrième manche ne fut même qu'une formalité, face à un Roberto Bautista Agut émoussé.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles