Covid-19

Non, Facebook n'obligera pas ses employés à se faire vacciner 

Relaxnews

11.12.2020

Facebook a annoncé le 3 décembre dernier supprimer les fausses informations sur les vaccins contre la Covid-19.
Source: Relaxnews

Mark Zuckerberg a été clair avec ses employés. Se faire vacciner contre le Covid-19 ne sera pas obligatoire pour revenir travailler dans les bureaux de Facebook. Depuis les annonces des campagnes de vaccinations contre le nouveau coronavirus dans plusieurs pays, bon nombre de personnes craignent de devoir se faire inoculer les nouveaux vaccins sous peine de ne plus pouvoir accéder à certains loisirs, ou même de perdre leur travail.

C'est lors d'une réunion organisée le jeudi 10 décembre que Mark Zuckerberg a répondu aux  interrogations de ses employés, affirme The Daily Beast. Devant une assemblée de plus de 50 000 collaborateurs, le créateur de Facebook a déclaré qu'il n'y aura aucune obligation à se faire vacciner pour revenir dans les bureaux de l'entreprise, une fois que ceux-ci seront rouverts. D'après une source qui souhaite rester anonyme, un employé a demandé comment le nouveau vaccin affectera le retour des salariés en présentiel.

Depuis le début de la pandémie, Facebook a instauré un télétravail complet, notamment aux Etats-Unis. Le PDG de Facebook a tenu également à rappeler que certains salariés étaient déjà de retour dans les bureaux dans certains pays où le taux des cas de Covid-19 étaient bas et suivant d'autres circonstances définies.

«Il a également dit qu'il croyait en ces vaccins..»

Si Mark Zuckerberg a tenu à rassurer ses employés sur la non-obligation de se faire vacciner, il a néanmoins souligné le côté plus que positif du développement de ces nouveaux vaccins pour combattre la pandémie, indique The Daily Beast d'après sa source. Pourtant, cette prise de position pourra-t-elle changer suivant la situation sanitaire? «Mark a dit qu'à ce stade, nous ne pensons pas qu'il faudra exiger des employés de se faire vacciner pour retourner au travail», a confié un porte-parole de Facebook à The Daily Beast. «Nos bureaux aux Etats-Unis restent fermés et nous ne prévoyons pas de les rouvrir avant que les vaccins contre la Covid-19 ne soient largement disponibles. [...] Il a également dit qu'il croyait en ces vaccins et avait hâte de pouvoir en bénéficier», a-t-il rajouté. 

Facebook a largement privilégié le télétravail et offre la possibilité à ses employés de le poursuivre au moins jusqu'à juillet 2021. «Une fois que nous retournerons au bureau, nous aurons un nombre de protocoles en place qui devraient inclure des tests, la distanciation physique, porter des masques et d'autres bonnes pratiques», a expliqué le porte-parole.

Visiblement très précautionneux, le réseau social de Mark Zuckerberg dans la tourmente ces derniers mois continue de prêter une attention particulière à l'actualité et son traitement sur sa plateforme. Concernant les vaccins, Facebook ainsi qu'Instagram ont annoncé supprimer toutes publications partageant de fausses informations à leur sujet qui ont été invalidées par les professionnels de santé.

Retour à la page d'accueil