Opel rappelle un corps d'essieu avant – risque d'accident

st, ats

14.4.2021 - 16:53

Le constructeur automobile Opel rappelle un corps d'essieu avant, livré entre le 1er mars 2018 et le 19 décembre 2018, puis installé comme pièce de rechange sur certains véhicules de la même marque, indique mercredi le Bureau fédéral de la consommation. Il existe un risque d'accident.

Les groupes français ont fait un peu moins bien que la moyenne le mois dernier. Le groupe Renault (avec Dacia, Lada et Alpine) a subi un recul de 24,7% de ses immatriculations par rapport à août 2019, tandis que PSA (Peugeot, Citroën, Opel/Vauxhall, DS) a enregistré une baisse de 20,8% (archives).
Opel rappelle un corps d'essieu avant – risque d'accident. (archives)
KEYSTONE/AP/Ng Han Guan

st, ats

14.4.2021 - 16:53

Les corps d'essieu avant concernés peuvent être soudés de manière défectueuse. Ce défaut de production peut entraîner des bruits dans la partie avant du véhicule, de fortes vibrations lors de la conduite et, dans le pire des cas, une déchirure d'un cordon de soudure au niveau du corps d’essieu avant. Cette dernière peut engendrer un risque d'accident.

Le rappel de produit concerne les modèles Opel Corsa-C (année modèle 2001-2011), Opel Combo-C (année modèle 2002-2014), Opel Meriva-A (année modèle 2003-2010) et Opel Tigra-B (année modèle 2004-2009), ayant reçu un nouveau corps d'essieu avant dans le cadre de travaux de réparation compris entre le 1er mars 2018 et le 28 février 2019.

Les corps d'essieu avant montés par l'usine de production, ainsi que ceux remplacés en dehors de la période indiquée ne sont pas concernés par ce rappel de produit.

Les propriétaires des modèles concernés sont priés de contacter immédiatement un partenaire service de leur choix pour que le corps d'essieu avant puisse être contrôlé et – si nécessaire – remplacé. Le contrôle et le remplacement éventuel sont gratuits pour les clients concernés.