Innovation

Un drone pour «renifler» les navires pollueurs

Relaxnews

23.9.2020 - 16:18

Ce drone va survoler le détroit du Pas-de-Calais à la recherche de navires pollueurs.
Source: Relaxnews

Afin de lutter contre la pollution de l'air, un drone renifleur vient d'être déployé dans le détroit du Pas-de-Calais, en France. Sa mission ? Contrôler les navires marchands et plus particulièrement leurs émissions en soufre. Ce dispositif vient compléter jusqu'à la fin de l'année le contrôle habituel effectué à terre par les inspecteurs de sécurité.

Ce drone a été mis à la disposition de la France par l'Union européenne, via un partenariat avec l'Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM), à compter de ce mercredi 23 septembre, pour trois mois. L'idée, soutenue par le ministère de la Mer, est d'améliorer les contrôles des émissions polluantes des navires qui naviguent dans les eaux françaises. Pour le moment il s'agit d'une expérience, menée dans le détroit du Pas-de-Calais, l'une des régions les plus fréquentées au monde par les navires marchands.

Comment ça marche ?

Le drone est en fait doté de capteurs électrochimiques destinés à analyser la teneur en soufre du combustible brûlé qui s'échappe dans des cheminées des navires. L'ensemble des informations captées est ensuite transféré à l'Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM). Attention, les mesures effectuées par ce drone ne sont qu'indicatives et seul un prélèvement du carburant des navires suspectés pourra confirmer ou non les infractions.

Pour rappel, les navires qui circulent dans cette zone doivent utiliser des carburants dont la teneur en soufre ne doit pas dépasser 0,1% (une règlementation qui peut toutefois monter jusqu'à 0,5% ailleurs dans le monde). Jusqu'à présent, les opérations de contrôle sont effectuées uniquement par des inspecteurs de sécurité, une fois les navires arrivés à bon port.

L'opération est commandée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris-Nez qui fait donc office de base logistique. D'ailleurs, ce même drone pourra aussi contribuer aux opérations de recherche et de sauvetage en mer précisément coordonnées par le CROSS.

Retour à la page d'accueil

Relaxnews