Brian May: «C'est une atmosphère horrible»

Covermedia

26.11.2021 - 10:18

Brian May n’a pas apprécié la décision des BRIT Awards d’abandonner les catégories genrées d’artistes au profit de la neutralité. Loin de penser que cette décision est inclusive, il considère, a-t-il déclaré au Sun, qu’elle a été prise « sans beaucoup de réflexion ».

Covermedia

26.11.2021 - 10:18

L'artiste de 74 ans a déclaré au Sun qu'il craignait que les décisions soient prises à la hâte pour apaiser les activistes sans réfléchir aux conséquences pour les artistes.
Covermedia

Brian May a critiqué les responsables des BRIT Awards pour abandonner, à partir de l'année prochaine, les prix séparés pour les hommes et les femmes au profit de catégories non genrées. L'artiste de 74 ans a déclaré au Sun qu'il craignait que les décisions soient prises à la hâte pour apaiser les activistes sans réfléchir aux conséquences pour les artistes.

« Je me sens très mal à l'aise face à certaines des décisions qui sont prises, souvent par peur. Parce que les gens ont tellement peur d'être dénoncés. C'est une atmosphère horrible. J'en ai tellement marre des gens qui essaient de changer les choses sans penser aux conséquences à long terme. Certaines de ces choses sont des améliorations et d'autres non. Certaines d'entre elles pénalisent les gens. J'aimerais qu'on fasse beaucoup plus attention à ne pas se jeter sur les gens et les accuser de ceci ou de cela. »

« Honnêtement, je ne sais pas si cela désavantage un groupe, mais c'est une décision qui a été prise sans beaucoup de réflexion », a ajouté le cofondateur et guitariste du groupe Queen, qui a poursuivi en critiquant l'approche actuelle qui ne prend pas les gens comme ils sont.

«Personne ne se souciait» de l'origine de Freddie Mercury 

Evoquant la formation du groupe Queen, il a affirmé que « personne ne se souciait » que le leader du groupe, Freddie Mercury, soit d'origine parsi-indienne et né à Zanzibar. « Nous n'avons pas eu à nous arrêter et à nous demander si nous devions travailler avec lui. Est-il de la bonne couleur ou du bon sexe ? », résume-t-il avant de s’interroger sur ce qui se passerait si le groupe débutait en 2021. « Je suis sûr que si Queen commençait maintenant, nous serions obligés d'avoir des personnes de couleurs et de sexes différents et une personne trans, mais la vie n'a pas à être comme ça. Nous pouvons être distincts et différents », a-t-il conclu.

Brian May n’est pas le seul à ne pas approuver la décision des organisateurs de la cérémonie de remise des prix musicaux britanniques qui pensent que cette décision rendra la fête plus « inclusive ». Cette décision a suscité des critiques, car les listes de présélection pour les catégories non genrées existantes ont souvent été dominées par les hommes. En 2020, les catégories de l'album et du groupe de l'année n’avaient que des nommés exclusivement masculins. Certaines personnes craignent donc que les listes de présélection neutres en termes de genre excluent les femmes en raison du sexisme avéré de l'industrie musicale.

Covermedia