Eric Clapton

Il pense que les vaccinés ont été «hypnotisés»

Covermedia

25.1.2022 - 10:29

Eric Clapton persiste et signe dans son obsession antivax. Le chanteur a déclaré sur la chaîne YouTube The Real Music Observer qu'il était convaincu que la population avait été « hypnotisée » pour être vaccinée en masse.

Lors d'une récente apparition sur la chaîne YouTube The Real Music Observer, Eric Clapton a souligné son statut d'antivax.
Covermedia

Covermedia

25.1.2022 - 10:29

Eric Clapton a affirmé que les personnes vaccinées contre le Covid-19 ont été « hypnotisées » par les messages de santé publique. En mai 2021, l'auteur de Layla avait déclaré avoir eu une réaction « sévère » au vaccin AstraZeneca. Il avait ensuite insisté sur le fait qu'il ne se produirait pas dans des lieux qui exigent que les spectateurs soient entièrement vaccinés contre le virus.

Lors d'une récente apparition sur la chaîne YouTube The Real Music Observer, Eric Clapton a souligné son statut d'antivax et a discuté de son soutien à la théorie selon laquelle les gens du monde entier ont été victimes d'une « hypnose de masse ».

« Je n'ai pas eu le mémo... Peu importe ce qu'était le mémo, il ne m'était pas parvenu. Puis j'ai commencé à réaliser qu'il y avait vraiment un mémo, et un type, Mattias Desmet (professeur de psychologie clinique à l'université de Gand), en a parlé. Et c'est génial. La théorie de l'hypnose de masse. Et je pouvais le voir à l'époque. Une fois que j'ai en quelque sorte commencé à la chercher, je l'ai vue partout. Puis je me suis souvenu avoir vu des petites choses sur YouTube qui étaient comme des publicités subliminales. Cela durait depuis longtemps : ce truc sur «Vous ne posséderez rien et vous serez heureux». Et je me suis dit : «Qu'est-ce que ça veut dire ?». Et petit à petit, j'ai assemblé une sorte de puzzle. Et ça m'a encore plus convaincu », a-t-il déclaré.

Dans l'interview, Eric Clapton a également parlé de sa décision de collaborer avec Van Morrison sur le single anti-masque et anti-confinement, Stand and Deliver. « Ma carrière avait presque disparu de toute façon. Au moment où j'ai pris la parole, cela faisait presque 18 mois que j'avais été en quelque sorte mis à la retraite de force. J'ai collaboré avec Van et j'ai appris que Van s'opposait à ces mesures et je me suis demandé pourquoi personne d'autre ne faisait cela. J'étais mystifié, je semblais être la seule personne à trouver cela excitant ou même approprié. Je suis d'une trempe telle que si vous me dites que je ne peux pas faire quelque chose, je veux vraiment savoir pourquoi », a-t-il ajouté.

Pour rappel (si besoin), les autorités sanitaires assurent que les vaccins COVID-19 sont sûrs, efficaces et offrent la meilleure protection contre le virus. Le contraire n'a pas été prouvé, ni la mise sous « hypnose » de la population avancée par Eric Clapton.

Covermedia