Rose McGowan: ses accusations contre Harvey Weinstein rejetées 

Covermedia

10.12.2020

Source: Euan Cherry/WENN.com

Rose McGowan va devoir changer de stratégie dans son combat judiciaire contre Harvey Weinstein. D'après Variety, 9 plaintes, sur les 11 déposées par l'actrice contre l'ancien patron de Miramax, ont été rejetée par le juge.

Un juge fédéral a rejeté neuf des onze plaintes civiles de Rose McGowan contre Harvey Weinstein et ses avocats. La star de Charmed, qui a été l'une des premières femmes à accuser le producteur d'agression sexuelle, affirmant avoir été violée en 1997 au festival du film de Sundance dans l'Utah, avait intenté un procès au patron de Miramax et à ses anciens avocats Lisa Bloom et David Boies - prétendant qu'ils avaient fait tout leur possible pour la discréditer après avoir appris qu'elle avait l'intention d'écrire son autobiographie intitulée Brave, dans laquelle elle prévoyait d'inclure des détails ce qu'il s'était passé.

«Il s'est servi de son équipe de fixeurs», avait-elle écrit à l'époque.

Neuf de ses plaintes, qui portaient sur le racket civil, la fraude, l'atteinte à la vie privée, le piratage informatique, l'enregistrement illégal, la conversion et l'infliction intentionnelle de troubles émotionnels, ont été rejetées - en partie parce que la plainte a été déposée après le délai de prescription de deux ans.

Cependant, le juge a autorisé Rose McGowan à poursuivre son argument selon lequel elle a été victime d'une fraude lorsqu'elle a été amenée à révéler des détails de son livre. Rose McGowan affirme avoir été approchée par une femme qu'elle connaît sous le nom de Diana Filip, qui a déclaré être une avocate pour les droits des femmes. Après avoir gagné sa confiance, Diana Filip aurait convaincu Rose McGowan de lui montrer les épreuves de Brave. L'actrice a découvert par la suite que Diana Filip travaillait pour Black Cube, qui avait été engagé par Harvey Weinstein et ses avocats. «Sur la base de ces allégations, la Cour estime que McGowan prétend à juste titre qu'elle a subi des dommages concrets du fait de la conduite frauduleuse des accusés», a écrit le juge.

Le juge a également donné à Rose McGowan la permission de modifier les demandes qui ont été rejetées et de les déposer à nouveau.

Retour à la page d'accueil