Fribourg pousse une alimentation durable, équilibrée et régionale

lp, ats

18.6.2021 - 16:53

Le canton de Fribourg veut favoriser une alimentation durable et équilibrée dans la restauration collective. Il vient d'adopter une charte ad hoc qui définit 18 critères impliquant aussi le recours à davantage de produits régionaux.

Le Conseil d'Etat fribourgeois veut favoriser l'éclosion d'une alimentation équilibrée et durable dans la restauration collective (archives).
ATS

La Charte de la restauration collective fribourgeoise, «cuisinons notre région», a été présentée vendredi par trois conseillers d'Etat, dont le président du collège Jean-François Steiert. La démarche s’inscrit dans les stratégies cantonales de développement durable ainsi que de promotion de la santé et de la prévention.

Trois axes sont avancés: l’accompagnement des établissements, l’adaptation des appels d’offres pour les restaurants collectifs publics sous gestion concédée et la formation. Dans la phase-pilote du programme «cuisinons notre région», cinq établissements collectifs publics et parapublics le mettront en oeuvre.

Régional et de saison

La charte est portée par trois directions du gouvernement fribourgeois (agriculture, environnement et santé). Elle est accompagnée par l’Association Terroir Fribourg, Fourchette verte Fribourg, GastroFribourg, Grangeneuve et Beelong, qui soutiennent les établissements partenaires dans la concrétisation du texte.

En signant la charte, les établissements partenaires publics, parapublics et privés s’engagent à valoriser les produits fribourgeois régionaux et de saison. Ils doivent aussi privilégier des modes de production socialement responsables et écologiques ainsi qu'à promouvoir la santé par une alimentation équilibrée.

La charte est structurée autour d’engagements concrets. Ceux-ci touchent par exemple au fait de n’utiliser que de la viande, des oeufs, du lait et des produits laitiers produits selon le standard suisse en matière de bien-être animal, de proposer au moins 25% légumes et fruits IP Suisse ou issus de l’agriculture biologique.

Eviter l'avion

Il s'agira aussi de privilégier les produits de saison et exotiques issus du commerce équitable ou d’éviter au maximum les achats alimentaires transportés par avion. Le suivi sera notamment assuré par des indicateurs Beelong, sur la base des données que les établissements s’engageront à fournir en toute transparence.

La démarche «cuisinons notre région» s'inspire de celle engagée en Valais. Les cinq établissements collectifs publics et parapublics sont les trois restaurants de l’Université de Fribourg ainsi que ceux de Grangeneuve et de la Résidence des Bonnesfontaines à Fribourg. Ces deux derniers sont déjà labellisés Fourchette verte.

lp, ats