Argentine et Uruguay privés d'électricité

16.6.2019 - 19:08, ATS

A Buenos Aires, au milieu d'une matinée dominicale pluvieuse, les rues étaient peu animées même si quelques supermarchés et d'autres commerces étaient ouverts, fonctionnant grâce à des générateurs.
Source: KEYSTONE/AP/Natacha Pisarenko

Une panne d'électricité aussi inédite que massive a plongé l'Argentine et l'Uruguay dans le noir dimanche matin. En cause: un dysfonctionnement dans une centrale électrique.

Après quelques heures de coupure totale, plusieurs quartiers de Buenos Aires et certaines zones du pays recouvraient progressivement le courant, ont expliqué les autorités. «Cela va durer plusieurs heures de remettre en fonctionnement la génération et distribution d'électricité», a toutefois prévenu la porte-parole d'Edesur, Alejandra Martinez.

A 07h07 (12h07 suisses) dimanche, jour de fête des pères en Argentine, «le système argentin d'interconnexion (SADI) a subi un arrêt total qui s'est traduit par une panne massive d'électricité dans tout le pays et a également touché l'Uruguay», a indiqué le Secrétariat argentin à l'Energie dans un communiqué.

D'après les autorités argentines, la panne provient «du système de transport de l'électricité depuis la centrale de Yacyreta», barrage hydroélectrique frontalier du Paraguay et centre névralgique de la distribution d'électricité en Argentine. La coupure de courant a affecté également des scrutins électoraux dans les provinces argentines de San Luis, Santa Fe et Formosa.

Fête des pères gâchée

A Buenos Aires, les rues étaient peu animées en cette matinée pluvieuse. Quelques supermarchés et d'autres commerces étaient ouverts, fonctionnant grâce à des groupes électrogènes.

L'Argentine, qui compte 44 millions d'habitants, et l'Uruguay – 3,4 millions – partagent un système d'interconnexion électrique. Des régions du Paraguay et du Brésil frontalières de l'Argentine ont également été touchées.

Alors que les Argentins s'apprêtaient à se réunir en famille pour la fête des pères, la fête était souvent gâchée, faute de courant électrique dans les maisons et les restaurants. Les hôpitaux et les cliniques privées fonctionnent grâce à des systèmes spéciaux de génération d'énergie. «Le seul inconvénient, ce sont les ascenseurs. Nous n'en avons qu'un qui marche, mais tous les services opèrent sans problème», confie un infirmier de l'hôpital Fernandez.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles