Cadavres d’animaux

Des découvertes macabres se multiplient dans le Jura

hs, ats

18.8.2022 - 12:01

Des dépôts de cadavres d'animaux et des déchets d'abattoir ou de boucherie ont été signalés à plusieurs reprises ces derniers temps dans le canton du Jura. Cette élimination illégale de déchets carnés présente des risques de santé publique, ont mis en garde jeudi les autorités cantonales jurassiennes.

Des découvertes macabres d’animaux se multiplient dans le Jura (photo d’illustration).
Des découvertes macabres d’animaux se multiplient dans le Jura (photo d’illustration).
KEYSTONE

hs, ats

18.8.2022 - 12:01

Le principal risque associé à l'élimination illégale des cadavres d'animaux est la transmission potentielle d'agents pathogènes ou de contaminants chimiques aux humains par voie directe ou par d'autres animaux. Les animaux nécrophages peuvent se nourrir de viande contaminée et transmettre des agents pathogènes à des animaux domestiques et à des humains.

Certains pathogènes très résistants provoquant des atteintes graves comme l'encéphalopathie bovine spongiforme chez le bétail et la maladie de Creutzfeld-Jakob chez les humains peuvent se retrouver ainsi dans l'environnement.

Les déchets carnés et cadavres d'animaux doivent être éliminés sans causer le moindre préjudice à l'environnement. Il est ainsi interdit de les jeter dans les lacs, les marécages ou les cours d'eau, de les abandonner à l'air libre ou de les enterrer. Les cadavres doivent être déposés dans les centres régionaux de ramassage de déchets carnés, rappellent les autorités.

hs, ats