Le point en Europe: le pass sanitaire gagne du terrain 

Relax

28.7.2021 - 12:49

Relax

28.7.2021 - 12:49

Déjà en vigueur au Danemark, en France et bientôt en Italie, le «pass sanitaire», qui réserve l'accès à certains lieux publics aux personnes vaccinées, guéries ou testées négatives, gagne du terrain en Europe.

Déjà en vigueur au Danemark, en France et bientôt en Italie, le "pass sanitaire" gagne du terrain en Europe.
JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Danemark et Hongrie pionniers

Au printemps, la Hongrie et le Danemark ont été parmi les premiers pays européens à lancer leur pass sanitaire.

Au Danemark, il est toujours obligatoire pour accéder à divers lieux, comme les salons de coiffure ou les salles de sport. Mais il ne sera plus nécessaire à partir de dimanche dans les musées, cinémas et théâtres et à partir du 1er septembre dans les bars et restaurants.

En Hongrie, des certificats d'immunité, délivrés dès la première dose de vaccin, sont requis dans les établissements de santé, pour accéder aux événements sportifs ou musicaux ainsi qu'aux événements regroupant plus de 500 personnes.

France et Italie passent le pas

En Autriche, un «green pass» est requis depuis début juillet pour accéder notamment aux restaurants et lieux culturels.

Au Luxembourg, un pass est demandé dans les commerces.

Au Portugal, il est notamment requis pour séjourner dans un hôtel ou faire du sport. Il est aussi demandé pour accéder aux salles intérieures des restaurants, mais seulement le week-end dans les régions les plus touchées.

La France est l'un des derniers pays à avoir rejoint le mouvement. Le pass sanitaire y est obligatoire depuis le 21 juillet dans les lieux de loisirs et de culture (cinémas, musées...) qui rassemblent plus de 50 personnes. Il sera étendu début août aux cafés-restaurants, foires et salons, avions, trains et cars longs trajets, ainsi qu'aux établissements médicaux.

L'Italie imposera à partir du 6 août un «green pass» pour accéder aux lieux fermés comme les bars et restaurants, piscines, salles de sport, enceintes sportives, musées, cinémas, théâtres, parcs thématiques... Comme en Hongrie, il sera délivré dès la première dose de vaccin.

En Irlande, le pass sanitaire n'est pour l'heure exigé que pour accéder aux salles intérieures des restaurants et pubs.

Des mesures régionales

En Allemagne et en Espagne, ce sont les régions qui ont la main sur l'introduction d'un tel pass.

En Espagne, la Galice (nord) a été récemment la première région à l'introduire pour accéder à l'intérieur des bars et restaurants des communes les plus touchées par le Covid-19. Aux Canaries, un certificat sanitaire sera requis pour entrer dans les cinémas, théâtres et salles de sport dans les villes dont le taux d'incidence dépasse 500 cas pour 100.000 habitants.

En Allemagne, selon les Länder, un certificat de vaccination ou un test négatif peut être requis pour accéder à des lieux comme les hôtels, les salles de sport, les cinémas ou les lieux de prostitution.

En Russie, la région de Moscou a mis en place fin juin un pass sanitaire pour aller au restaurant mais cette mesure très impopulaire a été abandonnée au bout de trois semaines.

Facultatif dans certains pays

En Suisse, le pass sanitaire est seulement facultatif dans de nombreux lieux, comme les bars et restaurants, les foires, les théâtres, les cinémas, les musées ou les piscines. Il n'est obligatoire que pour accéder aux manifestations de plus de 1.000 personnes et aux espaces restreints, comme les boîtes de nuit.

D'autres y réfléchissent

Au Royaume-Uni, le gouvernement prévoit d'introduire en septembre un pass sanitaire pour entrer dans les boîtes de nuit et «autres lieux accueillant beaucoup de monde». Les matchs de football professionnel pourraient être concernés.

Relax