Les Balkans et l'Europe inquiètent l'OMS

ATS

18.3.2021 - 14:04

ATS

18.3.2021 - 14:04

La situation de l'épidémie de Covid-19 dans les Balkans et en Europe centrale est «particulièrement» inquiétante, à l'heure où le nombre de cas en Europe augmente pour la troisième semaine consécutive, a affirmé jeudi la direction régionale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Certains hôpitaux en France deviennent saturés à cause des patients Covid-19.
Keystone

«Nous sommes particulièrement inquiets de la situation épidémiologique dans les Balkans ainsi que dans beaucoup d'autres pays d'Europe centrale», a affirmé Catherine Smallwood, chargée des situations d'urgence à l'OMS Europe, soulignant que le nombre de morts et d'hospitalisations y est actuellement «parmi les plus élevés dans le monde».

«L'incidence des cas poursuit sa tendance à la hausse et se déplace vers l'est. Nous en sommes à la troisième semaine consécutive de hausse des cas» dans la région qui compte 53 pays, a relevé le directeur Europe de l'OMS, Hans Kluge.

«Le nombre de personnes qui meurent du Covid-19 en Europe est plus élevé aujourd'hui qu'il ne l'était à la même époque l'année dernière, ce qui reflète l'emprise généralisée qu'a ce virus», a-t-il souligné.

Sur les sept derniers jours, plus de 21.000 personnes sont décédées du Covid-19 dans les pays d'Europe, selon l'OMS.

Pour le responsable onusien, les avantages de la vaccination «viendront» mais pour l'instant, les Européens doivent continuer à utiliser les outils en vigueur.

«En soi, la vaccination (...) ne remplace pas les mesures sociales et de santé publique», a-t-il prévenu.

Selon les pays de la région, qui inclut Israël, entre moins d'1% et près de la moitié de la population est vaccinée, souligne l'OMS.

Selon les données officielles compilées par l'AFP, dans l'Union européenne, 3,6% de la population a reçu les deux doses d'un des vaccins contre le Covid-19 et 8,4% a reçu au moins une dose.

ATS