Beaucoup de députés parmi les nouveaux élus genevois

21.10.2019 - 14:34, ATS

A Genève, parmi les sept nouveaux élus au Conseil national, cinq sont députés au Grand Conseil. La Constitution genevoise interdisant les doubles mandats, ils devront quitter le Parlement cantonal pour siéger à Berne. Coup de projecteur sur ces nouveaux élus.

Députée depuis 2013, la PLR Simone de Montmollin est oenologue-ingénieure. C'est la deuxième meilleure élue genevoise juste après Christian Lüscher. Christian Dandrès, socialiste, siège au Grand Conseil depuis 2009. Avocat de l'ASLOCA Genève, il se profile dans les dossiers en lien avec l'aménagement et l'immobilier.

La Verte Delphine Klopfenstein Broggini est députée depuis 2013. Elle est co-secrétaire générale des Verts genevois. Le PDC enverra Vincent Maitre sous la Coupole. Député depuis 2009, cet avocat est aussi président du parti cantonal. Son père, Jean-Philippe Maitre décédé en 2006, avait siégé à Berne de 1983 à 2005.

Jocelyne Haller d'Ensemble à Gauche est retraitée après avoir travaillé comme assistante sociale à l'Hospice général. Cette personnalité reconnue de la gauche de la gauche a été députée de 2001 à 2005 jusqu'à ce que sa formation soit boutée hors de Parlement. Cette spécialiste des affaires sociales a retrouvé les bancs du Grand Conseil en 2013.

Un médecin

Les deux élus qui ne siègent pas au Grand Conseil sont le président des Verts genevois Nicolas Walder et le Vert'libéral Michel Matter. Le premier est membre de l'exécutif de la Ville de Carouge et le second, ophtalmologue, n'a pas de mandat électif. Michel Matter est président de l’Association des médecins du canton de Genève et vice-président de la Fédération des médecins suisses (FMH).

A noter encore que le député Pierre Eckert, premier suppléant des Verts pour le National, a de très fortes chances de siéger à Berne. En effet, Lisa Mazzone, élue au Conseil national, devrait partir aux Etats. Elle a décroché un score canon dimanche (41'757 suffrages) qui devrait lui assurer un fauteuil à l'issue du second tour. Elu en 2018 au Grand Conseil, Pierre Eckert est météorologue retraité.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles