Assurer les fonds pour la recherche sur le «Covid long»

ATS

26.3.2021 - 18:18

ATS

26.3.2021 - 18:18

Des fonds suffisants doivent être disponibles pour la recherche sur les cas de «Covid long». La commission de la santé publique du National a déposé une motion destinée à assurer le suivi scientifique de ces cas.

epa09099269 A medical worker takes nasal swab samples for COVID-19 disease at the Nice Cote d'Azur Airport in Nice, France, 26 March 2021. EPA/SEBASTIEN NOGIER
Une médecin faisant passer un test covid.
KEYSTONE

La commission a décidé, par 16 voix contre 5, d'élaborer cette motion qui charge le Conseil fédéral de faire en sorte que des fonds suffisants soient disponibles pour la recherche consacrée aux patients subissant des séquelles à long terme à la suite d'une infection au Covid-19. La maladie pourrait avoir des conséquences à long terme et toucher des centaines de milliers de personnes en Suisse.

Elle a également déposé, par 17 voix contre 4, un postulat demandant un rapport relatif aux conséquences financières du «Covid long» sur les personnes concernées et les assurances sociales, indiquent vendredi les services du Parlement. Le Conseil des Etats avait déjà accepté un postulat demandant au Conseil fédéral de présenter un rapport sur la situation et la prise en charge des patients touchés.

Toujours sur la question du coronavirus, la commission a soutenu une motion de son homologue des Etats demandant une meilleure gestion des données dans le domaine de la santé. Elle a en revanche rejeté, par 14 voix contre 7, une initiative parlementaire du groupe des Verts demandant d'assurer l'approvisionnement de base de la population.