Berne a reçu une centaine de demandes de réparation

mt, ats

14.1.2022 - 11:41

Une centaine de demandes de dommages et intérêt et de réparation pour tort moral pour des dommages présumés dus au vaccin contre le Covid-19 ont été déposées jusqu'ici auprès de la Confédération. Berne n'est entré en matière sur aucune d'entre elles.

Un preparateur remplit une seringue avec vaccin de Moderna contre la Covid-19 lors de l'inauguration du centre de vaccination de Montreux pendant la pandemie de Coronavirus (Covid-19) ce lundi 26 avril 2021 au Montreux Music & Convention Center, 2M2C a Montreux. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
D'éventuelles demandes de réparation doivent d'abord être adressées aux fabricants du vaccin, aux médecins ou aux assurances maladie, indique le Département fédéral de l'intérieur.
KEYSTONE

mt, ats

14.1.2022 - 11:41

Les exigences formelles ne sont pas remplies, a indiqué vendredi le Département fédéral de l'intérieur (DFI) à Keystone-ATS. La responsabilité de la Confédération est subsidiaire. D'éventuelles demandes de réparation doivent d'abord être adressées aux fabricants du vaccin, aux médecins ou aux assurances maladie.

Confirmant une information des médias du groupe alémanique CH-Media, le DFI précise que les demandes concernaient des dommages les plus divers, comme des migraines accompagnées de troubles de la vue, de l'incontinence, des problèmes de pression ou une thrombose oculaire avec diminution de la vue.

Des problèmes moins graves ont également été évoqués, comme une forte sudation, de la fatigue, des oublis ou encore un engourdissement des mains une heure après la vaccination.

Lorsque les autorités doivent prendre en charge les dommages liés à une vaccination qu'elles ont recommandée, la loi sur les épidémies prévoit que la Confédération et les cantons se partagent les coûts.

mt, ats