15 millions de doses

La population suisse vaccinée en quelques mois

kd, ats

6.1.2021 - 14:38

La Suisse est bien placée concernant les vaccins. Presque 3% de la population peut déjà être vaccinée actuellement, s'est défendu le ministre de la santé Alain Berset mercredi à l'issue d'une séance extraordinaire du Conseil fédéral.

Alain Berset
Selon Alain Berset, la Suisse est bien placée concernant les vaccins.
Keystone / archives

La Suisse a réservé des doses parmi les vaccins les mieux placés dès le mois de juin. La première homologation date du 19 décembre. De nouvelles homologations vont arriver. 230'000 doses sont déjà à disposition, ce qui permet de vacciner 2,7% de la population, a indiqué Alain Berset devant la presse.

Berne a signé des contrats avec les trois groupes les plus avancés et plus de 15 millions de doses sont réservées. Le nombre de dose par mois va beaucoup augmenter dans les mois à venir. Toute la population pourra être vaccinée en quelques mois, bien que cela représente un défi logistique majeur. Le déploiement sera essentiel dans les mois à venir, a souligné le conseiller fédéral.



La Suisse a commandé jusqu'ici trois millions de doses de vaccins Pfizer/BioNTech, autorisé juste avant Noël par Swissmedic, et réservé 7,5 millions de doses du vaccin Moderna. 5,4 millions de doses sont par ailleurs assurées par AstraZeneca.

Situation tendue

Les effets du vaccin prendront plusieurs mois. Une détente n'est pas encore en vue. Il faut poursuivre les efforts malgré la fatigue, a encore dit M. Berset.

Le nombre de cas de coronavirus reste à un très haut niveau en Suisse. Alors qu'on voudrait tirer un trait sur l'année écoulée et retrouver ses libertés, «la situation est franchement mauvaise». «Il faut tenir bon», a dit le conseiller fédéral en citant notamment des milieux particulièrement touchés comme ceux de la restauration, de la culture et du sport.

On peine à interpréter les chiffres de la période des fêtes. Le facteur de reproduction R se situait au-dessous de 1 au 25 décembre. Mais il augmente à nouveau et est supérieur dans certaines régions, a relevé M. Berset. Les hospitalisations sont nombreuses et le nombre de décès reste élevé.

L'arrivée de la nouvelle variante du virus présage de nouvelles difficultés. Malgré les mesures sévères prises au Royaume-Uni, le nombre de cas augmente fortement dans le pays, a indiqué le conseiller fédéral. Mais «nous avons un peu de temps». La Suisse peut observer ce qui se passe en Angleterre.


Retour à la page d'accueil

kd, ats