Le Suisse moyen prend 30 minutes de pause et paie son repas 15 frs

bu, ats

25.10.2021 - 15:59

Les Suisses consacrent en moyenne 30 minutes à leur repas de midi pendant leur semaine de travail, selon un mini-sondage de Swibeco publié lundi. Le budget se monte lui à 15 francs.

bu, ats

25.10.2021 - 15:59

Des personnes mangent devant des camions cantine lors du premier Food Truck Festival de Suisse romande ce jeudi 28 mai 2015 sur la place de la Riponne devant le Palais de Rumine a Lausanne. L' association Lausanne a Table organise ce grand rassemblement culinaire qui regroupe une trentaine de camion Food Truck.(KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Si la pause de midi revêt une telle importance, c’est avant tout parce qu’elle représente un moment de détente au cours de la journée de travail et permet de profiter d’un moment de convivialité avec les collègues ou les amis. (archives Food Truck Festival)
KEYSTONE

Près de 350 personnes à travers toute la Suisse, employés de petites et moyennes entreprises ou de multinationales, ont pris part à cette étude.

L'automne rime avec le retour au bureau pour beaucoup de Suisses. Une grande majorité des sondés (60%) indique ne plus être en télétravail ou seulement un à deux jours par semaine (17%).

Ce sont tout particulièrement les employés de petites ou moyennes entreprises (44%) mais aussi les Suisses romands (65%) qui n’ont plus recours au télétravail.

La pause de midi

Avec le retour au bureau, la pause de midi redevient un moment-clé. Plus d’un Suisse sur deux (55%) la prend quotidiennement. À l’inverse, ils sont tout de même 20% à ne pas la prendre ou seulement très rarement.

La très grande majorité des sondés (78%) y consacre plus de 30 minutes. Seuls 2% d’entre eux font une pause très courte de moins de 15 minutes.

Et vous, combien de temps consacrez-vous en moyenne à votre repas de midi ?

Si la pause de midi revêt une telle importance, c’est avant tout parce qu’elle représente un moment de détente au cours de la journée de travail (72% des réponses) et permet de profiter d’un moment de convivialité avec les collègues ou les amis (41% des réponses). Pour 6% des sondés, la pause est également mise à profit pour rencontrer des clients ou autres partenaires dans le cadre du travail.

La majorité des participants à l’étude (34%) prend ses repas sur son lieu de travail. Parmi eux, la moitié reste à son bureau pour manger tandis que l’autre moitié privilégie la cuisine ou la salle de pause de l’entreprise.

Le restaurant, lieu de convivialité par excellence, est préféré par 23% des participants tandis que 20% d’entre eux rentrent à la maison pour prendre leurs repas. Ils sont 14% à profiter de la pause pour sortir prendre l’air. La cantine représente moins de 4% des réponses.

Certificat Covid

L’étude s’est intéressée, de manière plus générale, à la fréquentation des restaurants suite à l’introduction du certificat Covid au mois de septembre 2021. Près de 65% des sondés indiquent continuer à aller au restaurant malgré le certificat Covid tandis que 15% d’entre eux ne souhaitent plus du tout y retourner.

Côté finances, plus d’une personne sur deux (56%) consacre quotidiennement un budget maximal de 15 francs à son repas de midi, dont 60% entre 10 et 15 francs. 7% des répondants dépensent même moins de 5 francs pour manger. À l’inverse, ils sont 20% à disposer d’un budget plus conséquent et consacrer chaque jour plus de 20 francs à leur repas.

Qu’ils restent sur leur lieu de travail ou rentrent chez eux, près d’un tiers des répondants optent pour des repas à l’emporter, type sandwich ou salade, tandis qu’un autre tiers privilégie les repas faits maison. 8% des sondés font livrer leur repas sur leur lieu de pause.

Enfin, le plat du jour pris au restaurant est le choix de prédilection de 26% des personnes interrogées pour leur repas de midi. Ce choix est motivé par la possibilité d’y déguster un repas sain (critère cité par 25% des sondés), qui ait du goût (24%), par la diversité des plats proposés (20%) ou pour des raisons de coût.

bu, ats