Jusqu'au 15 mars

Les mesures contre la grippe aviaire sont prolongées 

vf, ats

28.1.2022 - 10:15

Les mesures visant à enrayer la propagation de la grippe aviaire sont prolongées jusqu'au 15 mars. Cela concerne les régions le long de rives des grands cours d'eau et des lacs, a annoncé vendredi l'Office fédéral des affaires vétérinaires (OSAV).

En raison de la grippe aviaire qui sévit encore dans le nord de l'Europe, la sortie en plein air des volailles est soumise à conditions jusqu'au 15 mars (archives).
ATS

vf, ats

28.1.2022 - 10:15

La Confédération et les cantons avaient introduit ces mesures en novembre 2021 après la découverte du virus dans une exploitation dans le canton de Zurich. Au vu de la situation en Europe et sur la base des enseignements tirés lors des derniers épisodes épizootiques, ils estiment que le risque reste élevé.

Dans les régions de contrôle d’un kilomètre le long des rives des cours d’eau et des lacs, la sortie en plein air des volailles est soumise à conditions. Dans les régions d’observation, tout symptôme suspect chez les animaux est à signaler immédiatement au service vétérinaire cantonal, indique l'OSAV.

La grippe aviaire sévit actuellement dans presque tous les pays d’Europe. Dans les régions côtières de la mer du Nord, on signale une hécatombe chez les oiseaux d’eau sauvages. En Allemagne, la plupart des cas concernent le nord-est du pays, mais il y a aussi des cas isolés dans le Bade-Wurtemberg et en Bavière.

En janvier, les autorités vétérinaires allemandes ont détecté le virus chez une buse variable, à une quarantaine de kilomètres de Schaffhouse. En France, les autorités compétentes ont réalisé un test sur un cygne: il s’est révélé positif à la grippe aviaire.

Le risque de transmission à l’être humain ne peut pas être totalement exclu, mais il est extrêmement rare. Les personnes qui trouvent des cadavres d’oiseaux sauvages ne doivent pas les toucher et en informer la police ou le garde-faune. La consommation de viande de volaille ou d’œufs est sans danger.

vf, ats