Les Neuchâtelois disent oui au contournement de La Chaux-de-Fonds

js, ats

28.11.2021 - 13:15

Le contournement routier de La Chaux-de-Fonds par la H18 a été approuvé dimanche.
ATS

La population neuchâteloise a accepté dimanche à 77,12% un crédit de 186 millions de francs, dont 73,1 millions à charge du canton, pour le contournement routier de La Chaux-de-Fonds par la H18. Il n'y a pas eu de clivage entre le Haut et le reste du canton.

js, ats

28.11.2021 - 13:15

L'ensemble des communes ont dit oui au contournement routier. Le taux d'acceptation se monte à 81,97% à La Chaux-de-Fonds. Au Cerneux-Péquignot, une commune des Montagnes neuchâteloises, le oui s'élève même à 91,71%. Le taux de participation cantonal se monte à 47,88%.

Les autorités cantonales neuchâteloises et communales de La Chaux-de-Fonds, un collectif de six partis politiques (PS ,PLR, UDC, POP, Vert'libéraux, Le Centre) et un collectif de citoyens chaux-de-fonniers s'étaient mobilisés en faveur du oui. Ils avaient expliqué que ce projet doit permettre de réduire fortement le trafic du centre-ville historique de la Métropole horlogère et de renforcer son attractivité résidentielle et économique.

La H18 reliant Bâle à La Chaux-de-Fonds traverse le centre de la Métropole horlogère qui supporte actuellement un trafic journalier de 22'000 véhicules. A long terme, le tunnel de contournement connaîtra une circulation quotidienne de 18'000 véhicules et sortira le trafic de transit du centre-ville.

La Chaux-de-Fonds est une exception en Suisse, et même en Europe. Des villes de plus petite taille, comme Bulle (FR), Delémont ou Martigny (VS), ont leur infrastructure de contournement.

Encore des oppositions

Les référendaires, composés de Solidarités, des Jeunes Verts, de Greenpeace et de la Grève du climat, n'ont pas été entendus. Ils avaient expliqué que la nouvelle route ne ferait que déplacer le problème tout en augmentant le trafic. Le coût écologique et climatique de ce nouveau tronçon était aussi dénoncé.

Les opposants à la H18 se disaient conscients du problème aigu de trafic à La Chaux-de-Fonds mais voulaient y répondre par l'augmentation des transports publics et des moyens mis à disposition de la mobilité douce.

Malgré le oui de dimanche, la H18 n'est pas sortie du tunnel. Plusieurs oppositions, émanant de riverains, ont été déposées.

js, ats